Deux «Samuel» épatent à Élite Canada

Samuel Gaudet-Pellerin.... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Samuel Gaudet-Pellerin.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Deux gymnastes talentueux. Un même prénom. Et surtout, une tonne de médailles.

Samuel Zakutney et Samuel Gaudet-Pellerin ont été les grandes vedettes d'Élite Canada, la première rencontre gymnique de la nouvelle saison qui a pris fin hier au centre sportif de Gatineau. Deux athlètes de la région qui ont brillé dans leur patelin.

Le premier est un ado de 15 ans qui fréquente l'école secondaire Franco-Cité d'Ottawa. L'autre? Un Gatinois de 16 ans qui étudie à l'école secondaire de l'Île, à Hull.

Zakutney a été couronné champion junior au total des épreuves le vendredi soir, suivi de Gaudet-Pellerin. Le lendemain, il est monté quatre fois sur le podium, raflant notamment l'or aux barres parallèles. «Je suis très satisfait», a avoué le Franco-Ontarien, tenant un sac de glace au bas du dos. Une vieille blessure est venue le hanter à la fin du concours par appareil du samedi alors qu'il concourrait au sol.

La compétition s'avérait importante pour lui. Il veut obtenir la faveur de Gymnastique Canada quand viendra le temps de sélectionner qui représentera le pays aux Jeux olympiques de la jeunesse qui se dérouleront à Nankin, en Chine, du 16 au 28 août.

«Chaque pays ne peut envoyer qu'un gymnaste», a souligné Zakutney, qui vise aussi une participation aux championnats panaméricains juniors en mars.

L'an dernier, il avait remporté son troisième titre canadien de suite. En 2012-2013, c'était chez les Tyros. Le printemps précédent, l'aîné des Zakutney avait dominé chez les Argos.

Il s'agit de sa première année dans les rangs juniors. On le perçoit comme la future vedette canadienne chez les hommes seniors. Son parcours risque de souvent croiser celui de Gaudet-Pellerin, qui a raflé trois médailles durant Élite Canada. Il a été le meilleur samedi à la barre fixe tout en remportant l'argent aux arçons. «J'étais déjà très heureux de participer à cinq finales. Ça surpasse mes attentes. J'ai eu 11 routines sur deux jours, 11 bonnes routines. Je n'ai jamais connu une aussi bonne compétition en carrière», a fait remarquer le gymnaste du club Unigym.

«Ça n'aurait pu aller mieux. De gagner devant tous ces gens qui sont venus me voir... Je suis aux anges. C'est une journée de rêve. Même vendredi après la compétition, je n'ai pas été capable de dormir.»

Puis hier, Gaudet-Pellerin a eu droit à un autre honneur. Il a été nommé au sein de l'équipe nationale junior. «Avant cette compétition-ci, peu de gens le connaissaient, mais ce n'est plus le cas maintenant, a affirmé son entraîneur Casey Sandy.

«Il pourra participer à plusieurs camps d'entraînement auxquels prendront part aussi les gymnastes de la formation senior. Ça lui permettra de poursuivre son développement et acquérir de l'expérience.»

Plus de 250 athlètes ont participé à Élite Canada, organisé conjointement par Gymnastique Canada, la Fédération de gymnastique du Québec et Unigym de Gatineau.

Le prochain grand rendez-vous gymnique national aura aussi lieu dans la région. Ottawa accueillera les championnats canadiens en mai à l'université Carleton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer