Le Fury s'offre Dos Santos

L'ancien entraîneur de l'Impact Marc Dos Santos.... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

L'ancien entraîneur de l'Impact Marc Dos Santos.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Un ancien entraîneur-chef de l'Impact de Montréal dirigera le Fury d'Ottawa lors de son saut dans la North American Soccer League (NASL) en 2014.

L'embauche du Québécois Marc Dos Santos a été confirmée jeudi durant un point de presse tenu par le président de la formation, John Pugh. Son nouvel employé n'était toutefois pas sur place, se trouvant au Brésil où il travaille depuis deux ans au sein de clubs pros, dont le Desportivo.

«Marc a déjà obtenu beaucoup de succès en deuxième division en Amérique du Nord. Et il vient de passer deux ans au Brésil où c'était presque un scandale national qu'un Canadien dirige une équipe au Brésil, a souligné Pugh.

«C'est un peu comme si un entraîneur brésilien se retrouvait à la tête d'un club de hockey au Canada.»

Âgé de 35 ans, Dos Santos avait mené l'Impact à un titre de la United Soccer League (USL) en 2009. Il avait remis sa démission à l'été 2011. Quelques mois plus tard, il avait mis le cap vers l'Amérique du Sud, refusant des offres de clubs de la NASL et aussi de la Major League Soccer (MLS) pour un poste d'entraîneur adjoint.

«Cette embauche s'avère la plus importante dans notre jeune histoire. Ce fut un processus long et sérieux. Nous sommes très sûrs d'avoir effectué le bon choix», a dit Pugh.

Ce dernier aurait notamment rencontré l'ancien instructeur de l'équipe nationale, Stephen Hart, de même que l'ancien du Toronto FC, Nick Dasovic. Il a rappelé que Dos Santos a connu du succès partout où il est passé. Qu'il parle quatre langues, le français, l'anglais, le portugais et l'espagnol.

«Les langues du soccer, a précisé Pugh, fier de pouvoir faire un clin d'oeil aux amateurs francophones de Gatineau.

«Nous sommes heureux de l'avoir convaincu de revenir au pays (...) C'est un coach qui possède des contacts un peu partout à travers le monde, du Mozambique au Canada en passant notamment par le Brésil.»

Le principal intéressé écoutait ces louanges via une téléconférence.

«Je suis conscient que les défis seront nombreux et énormes, a soutenu Marc Dos Santos, assis devant un écran à São Paulo. C'est pourquoi j'ai accepté de venir ici. Les gens à Ottawa veulent gagner. Ils sont ambitieux. Je me vois en eux.»

Son nouvel emploi plaira à sa conjointe qui est originaire de Montréal, tout comme lui.

«Le soccer est très important pour moi, mais ce n'est pas tout. Ma famille est importante aussi. Il était temps de joindre l'utile à l'agréable en revenant au Canada.»

Le nouveau coach terminera son mandat au Brésil à la mi-juin avant de se pointer dans la capitale.

Plus de détails dans LeDroit du 24 mai ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer