Rochon s'éloigne d'un deuxième globe de cristal

Olivier Rochon... (Photo Christinne Muschi, archives Reuters)

Agrandir

Olivier Rochon

Photo Christinne Muschi, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ce n'est pas le début de saison souhaité pour Olivier Rochon, qui tente de défendre son premier titre de champion de la Coupe du monde en carrière.

L'hiver avait pourtant bien commencé avec une médaille de bronze en Chine il y a trois semaines. Mais depuis, le skieur acrobatique de Gatineau a été tenu loin, très loin du podium à ses trois dernières compétitions.

Pour une deuxième soirée de suite, samedi à Lake Placid, il a chuté à l'atterrissage de son périlleux arrière avec quatre vrilles. Son dos a touché la neige. Ce qu'il l'a forcé à se contenter d'une 23e position.

La veille au même endroit, Rochon était tombé vers l'avant, déboulant ensuite la piste. Il avait abouti en 31e place. «Tu n'as pas le choix de vivre avec ça. Au moins, je ne suis pas mort. Tu te relèves et tu te dis que ça va aller mieux la prochaine fois», a-t-il raconté au bout du fil.

Le champion du petit globe de cristal semblait très zen en entrevue. «Si on s'était parlé plus tôt, ça aurait été différent. J'étais frustré, a-t-il avoué.

«Ma fin de semaine ne s'est pas déroulée comme planifié», a-t-il ajouté.

Sotchi en tête

Olivier Rochon cherchait à gagner des médailles à deux reprises à Lake Placid. Cela lui aurait permis de se qualifier déjà en vue des Jeux olympiques de Sotchi, qui se dérouleront l'hiver prochain.

«J'ai eu une semaine difficile à l'entraînement. J'ai eu de la misère à m'adapter au site d'atterrissage. Habituellement, ça ne me prend pas autant de temps. Là, j'étais hésitant dans mes vitesses et je n'étais pas trop confiant lors des départs dans les airs.»

Rochon pourra se reprendre dans une dizaine de jours à Deer Valley, dans l'Utah. Il occupe en ce moment le neuvième rang du classement général avec trois épreuves à disputer.

Gagner le globe à nouveau sera difficile.

Le Chinois Zongyang Jia trône au sommet avec 240 points, 150 de plus que la vedette gatinoise.

Mcomtois@ledroit.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer