Calvé tentera de répéter son exploit en Italie

Caroline Calvé... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Caroline Calvé

Archives, LeDroit

Partager

On savait que Caroline Calvé n'était pas une athlète superstitieuse. Nostalgique? Encore moins.

La planchiste d'Aylmer a remis les pieds en Italie un an après sa première et unique victoire sur le circuit de la Coupe du monde de surf des neiges. La première course de la saison en slalom géant parallèle se déroulera demain à Carezza où la vedette de l'équipe canadienne avait gagné l'or.

C'était le 21décembre 2011.

La date demain?

Le 21 décembre 2012.

«C'est sûr que c'est le fun de revenir ici. J'ai pensé à ma victoire. Mais je ne peux pas dire que c'est une formalité que je vais gagner encore, a souligné la femme de 34 ans au bout du fil, hier, après avoir descendu la piste à quelques reprises.

«Je n'ai pas le temps d'être nostalgique. Nous sommes ici pour quatre jours. Là-dedans, tu as deux jours d'entraînement, une journée de congé puis c'est la course. Je suis ici pour effectuer un travail.»

Travailler, travailler et travailler.

C'est ce que Calvé fait depuis trois mois après avoir confirmé son retour à la compétition. Il y a eu des camps d'entraînement à Nakiska, en Alberta, à Panorama, en Colombie-Britannique et Copper Mountain, au Colorado.

Tout ça afin d'apprivoiser ses nouveaux entraîneurs, une nouvelle technique et surtout une nouvelle planche.

Calvé a adopté un style plus européen en piste, ce qui devrait lui permettre d'exceller sur les tracés en ligne droite. Au besoin, elle pourra se rabattre sur son style nord-américain adapté aux virages plus larges. Un type de parcours sur lequel elle a toujours excellé.

«J'ai essayé trois différentes planches depuis l'été. Je voulais voir lesquelles fonctionnaient dans certaines conditions», a-t-elle noté.

Son choix s'est arrêté sur un équipement nettement différent que par le passé.

«Ma nouvelle planche est plus rigide plus longtemps. Ça fonctionne bien. Ça me tient bien.»

Ses quelques résultats lors d'épreuves sur le circuit Nor-Am en novembre au Colorado lui inspirent confiance. Elle avait terminé troisième et cinquième.

Certaines membres de l'équipe nationale suisse étaient notamment de la partie.

Ses attentes sont claires en cette année pré-olympique. Elle vise des médailles.

«Quand tu es jeune et que tu débutes, tu ne t'attends pas à gagner. Mais là, je suis rendue à un point dans ma carrière où je vise le podium lors de chaque course.»

Pour y arriver, Caroline Calvé compte tirer une page de sa victoire de la saison dernière à Carezza.

«Je veux reproduire le même état d'esprit que j'avais. Quand je suis calme, en paix avec moi-même, que je ne m'excite pas et je demeure concentrer, ça se passe bien.»

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer