Les frères Hoag réunis à Gatineau

Les frères Christopher (à gauche) et Nicholas Hoag... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les frères Christopher (à gauche) et Nicholas Hoag seront de l'équipe canadienne qui affrontera une formation professionnelle de l'Argentine, cet après-midi, à Gatineau.

Étienne Ranger, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Leur père a longtemps défendu les couleurs du Canada sur les terrains de volley-ball durant les années 1980. Trois décennies plus tard, Nicholas et Christopher Hoag font le saut en même temps à leur tour au sein de l'équipe nationale.

Les deux fils du Gatinois Glenn Hoag, devenu entraîneur-chef de la formation senior, s'entraînent depuis la fin de l'été au centre national situé au complexe sportif.

Ils ont même eu la chance de jouer ensemble pour la première fois en septembre dernier lors d'une série de parties hors-concours contre des formations professionnelles en Argentine.

Et puis cet après-midi, la paire sera à nouveau en action. L'occasion ? La première de deux parties intra-équipe entre les membres du programme national qui aura lieu dès 17 h au gymnase du complexe sportif. L'entrée est gratuite.

L'autre match se déroulera au même endroit le 21 décembre.

Belle complicité

« Il y a une belle complicité entre nous, a avoué du haut de ses 6' 4, l'aîné Christopher, âgé de 24 ans. Debout à sa gauche, Nicholas, qui est quatre ans plus jeune et mesure 6' 7, approuve en hochant de la tête. « Mais sur le terrain, nous sommes avant tout des joueurs de volley-ball », a-t-il précisé.

Les frères Hoag, tous deux des attaquants réceptionneurs, ont grandi un peu partout sur le globe. D'abord en Europe puis à Sherbrooke.

À Gatineau, ils habitent ensemble chez leur grand-mère Réjeanne.

« On est très content de la voir. Je pense qu'elle aussi est contente. Puis elle ne reste pas loin du centre. On peut marcher pour venir ici », a relaté Christopher, qui a passé les quatre dernières années à l'Université de Calgary, où il étudiait en communications. Quant à Nicholas, il vient de compléter une brillante carrière collégiale en Estrie. Il a aussi participé aux championnats du monde juniors en 2011 au Brésil.

Il aurait pu évoluer dans les rangs universitaires cet automne. On avait offert aussi à son frère et lui de tenter leur chance chez les pros en Turquie, mais pas au sein de l'équipe de première division que dirige leur père durant l'hiver à Izmir. « On s'est dit que de venir passer un an et demi au centre national, ça pourrait mieux nous préparer à jouer un haut niveau, de jouer pro par la suite, a soutenu Nicholas.

« On devient plus fort physiquement et on apprend à mieux protéger notre corps contre l'usure », a ajouté Christopher. À Gatineau, les Hoag sont aussi entourés de vétérans du programme canadiens. Des joueurs tels que l'ancien capitaine Louis-Pierre Mainville et du passeur Dustin Schneider.

Les frères ont tous deux goûté au volley-ball à un jeune âge.

« Mais notre père ne nous a jamais forcés à jouer au volley. Mais depuis que nous sommes petits, nous l'avons suivi dans les gymnases. Nous, on courait et on s'amusait à frapper des ballons, a relaté Nicholas.

Par choix

« Nos parents nous ont même encouragés à essayer plusieurs sports. Ça aide aux développements des habiletés motrices, a fait valoir Christopher. Si on joue au volley, c'est notre choix. » Papa Glenn ne sera pas sur place pour ces matches intra-équipe. Il est occupé avec son équipe pro. Il rejoindra l'équipe canadienne en avril prochain.

C'est l'entraîneur adjoint de l'équipe canadienne, Vincent Pichette, qui supervise les athlètes au centre national durant son absence. Lui aussi s'avère un produit local. Ancien joueur, Pichette a notamment dirigé les Griffons du Cégep de l'Outaouais à plusieurs victoires au début des années 2000.

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les Griffons défendront leur titre

    Sport régional

    Les Griffons défendront leur titre

    Ses joueurs ont guéri leurs bobos. Ça tombe bien. Ils s'apprêtent à défendre le premier titre provincial de l'histoire du Cégep de l'Outaouais en... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer