Le club Outaouais fait bonne figure

Steve Houle a eu le meilleur sur Maxx... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Steve Houle a eu le meilleur sur Maxx Rochette, chez les amateurs.

Étienne Ranger, LeDroit

Sur le même thème

En cette année où il sera l'hôte du Championnat canadien amateur, de concert avec le club Camelot, le club de golf Outaouais a bien commencé la saison de golf compétitif alors que deux de ses membres ont failli réussir un doublé aux Championnats en partie par trous de l'Association de golf de la vallée d'Ottawa.

Alors que Larry Lucas, membre de longue date au club de Clarence-Rockland, l'emportait chez les seniors, Maxx Rochette s'est pour sa part incliné de justesse chez les amateurs, au deuxième trou de prolongation, face à Steve Houle, du club Kanata Lakes.

Au début du match, Rochette avait failli réussir un trou d'un coup au 2e trou, son coup de départ touchant la coupe avant de s'arrêter à une dizaine de pieds du fanion. Mais au 20e trou de ce duel où il a laissé filer une avance de trois trous, il s'est contenté d'un double boguey quand son coup de départ s'est retrouvé dans l'herbe longue à côté du tertre du trois, ayant besoin de deux coups d'approches et deux coups roulés. Houle a remporté la victoire avec un boguey, lui qui avait aussi raté le vert mais a réussi son approche du premier coup.

«L'an dernier, j'ai perdu en demi-finale de ce tournoi et là, c'était quand même une bonne expérience pour moi de me rendre aussi loin, ce que je n'avais jamais fait. C'était un pas de plus. J'ai fait un mauvais coup au 12e et les choses sont allées en empirant après ça», a confié Rochette après coup, un nouveau diplômé du Humber College de Toronto, en gestion des terrains de golf, qui est âgé de 20 ans.

«Maxx m'a dit qu'il était fatigué une fois que c'était fini. Je lui ai dit, tu me rappelleras dans 29 ans», a blagué Houle, 49 ans. Celui-ci était passé par l'épicerie dont il est propriétaire à Carleton Place à 5 h hier matin avant de se rendre à l'Outaouais pour son match de demi-finale contre Louis Séguin, du Camelot, qu'il a remporté 2 et 1.

«Ce n'était pas très beau à la fin, mais ça a été juste assez bon», a-t-il ajouté.

Rochette avait pour sa part eu raison de Marc Carrier, du Greyhawk, 3 et 2 dans l'autre demi-finale.

Quant à Lucas, il a défait Jacques Lemieux dans une demi-finale outaouaise, puis a eu le meilleur sur Michael Kelly, de Pakenham, 2-up en finale alors que l'AGVO tenait un championnat de «match-play» pour les golfeurs de 50 ans et plus pour la première fois.

Plus de détails dans LeDroit du 31 mai ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer