Elyse Veillette-Brosseau se qualifie au sein de l'équipe québécoise de biathlon

Les Jeux du Canada pour «la fille aux lulus»

Elyse Veillette-Brosseau sera la plus jeune membre de... (Photo courtoisie)

Agrandir

Elyse Veillette-Brosseau sera la plus jeune membre de l'équipe québécoise de biathlon aux Jeux du Canada.

Photo courtoisie

Elyse Veillette-Brosseau ne passe pas inaperçue durant une course de biathlon, que ce soit debout sur des skis ou allongée sur la neige au champ de tirs.

« Je suis la fille aux lulus... J'ai mes deux couettes qui sortent de ma tuque », a-t-elle lancé en riant, hier midi, au collège Nouvelles Frontières. C'était l'heure du lunch pour l'étudiante de quatrième secondaire.

C'était aussi le lendemain d'une compétition en Estrie où l'ado gatinoise de 16 ans a causé une belle surprise. Elle s'est qualifiée en vue des Jeux du Canada qui se dérouleront le mois prochain à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Veillette-Brosseau a obtenu la quatrième et dernière place disponible au sein de l'équipe québécoise. Elle sera aussi la plus jeune membre de la formation de biathlon, n'ayant soufflé ses 16 chandelles qu'en novembre dernier.

Ses trois coéquipières qui défendront la fleur de lys sont âgées de 20 ans.

« Ce sont des filles qui ont participé à des championnats du monde junior et benjamins à quelques reprises, a-t-elle souligné.

« Elles sont très fortes. »

Réaliste, cette fille d'un père militaire et d'une mère chiropraticienne ne s'attend pas à monter sur le podium. « Je m'en vais là-bas pour l'expérience en vue peut-être d'une prochaine fois dans quatre ans », a-t-elle souligné.

Son exploit n'a rien de banal. Elle fera la lutte à des adversaires qui se retrouvent dans deux catégories d'âge au-dessus de la sienne. Des adversaires plus vieilles mais surtout mieux armées à combattre le stress des compétitions de haut niveau.

« Les distances de courses sont plus longues aussi », a souligné Veillette-Brosseau.

Un exemple ?

Les sprints passeront de 5 à 7,5 km. Les courses individuelles varieront entre 10 et 12,5 km.

« Habituellement, une course individuelle dans ma catégorie chez les filles seniors est de 7,5 km », a ajouté la représentante du club Chelsea Nordiq, qui se retrouvera chez les femmes juniors.

C'est sans compter la carabine qu'elle devra transporter sur son dos durant la portion ski de fond, une autre nouveauté pour elle. Dans sa catégorie d'âge habituelle, elle récupère son arme à l'entrée du champ de tir pour ensuite la déposer à sa sortie.

« Certaines filles ont de la misère à porter ça durant une course en raison du poids. Heureusement, je suis bâtie et je n'ai pas eu de problèmes », a soutenu l'athlète qui fait déjà 5' 8".

Une affaire de famille

Le biathlon s'avère une affaire de famille chez les Veillette-Brosseau.

Le fils Marc a déjà participé aux Mondiaux. Maman et papa avaient même déménagé dans la région de Québec pendant deux ans afin de lui permettre de fréquenter le centre national à Valcartier.

C'est là que sa soeur Elyse a pris goût, vers l'âge de 9 ans, pour le sport de Myriam Bédard. « Tant qu'à passer mes soirées à ne rien faire, je m'étais dit que je devrais essayer ça », a-t-elle expliqué.

Sa force se trouve au tir. Elle rate rarement la cible. Il suffit de voir le sourire sur son visage quand il en est question.

Son père Gaétan a fait partie des gens qui ont remis à neuf le champ de tir de Camp Fortune il y a un an. Le centre a été doté d'un système d'éclairage. Sa fille peut s'entraîner maintenant à cet endroit trois fois par semaine en soirée.

Et quand elle ne se trouve pas sur la neige, Elyse Veillette-Brosseau aime enfiler un tablier et s'amuser avec de la farine et des oeufs. Plus précisément, elle adore préparer des petits gâteaux.

« Je veux devenir pâtissière plus tard », a-t-elle répondu quand il a été question de son emploi de rêve.

« On m'a suppliée de faire des cupcakes en vue de la prochaine Coupe Québec qui aura lieu la semaine prochaine », a-t-elle ajouté.

Partager

À lire aussi

  • Sherbrooke 2013 aux Jeux d'hiver d'Halifax

    Sports

    Sherbrooke 2013 aux Jeux d'hiver d'Halifax

    Une délégation sherbrookoise sera présente lors des prochains Jeux d'hiver du Canada qui se tiendront à Halifax du 11 au 27 février prochain. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer