Le meilleur espoir au prochain repêchage de la LHJMQ

Anthony Duclair, une machine à marquer

Anthony Duclair, le meilleur espoir au prochain repêchage... (PATRICK WOODBURY, LeDroit)

Agrandir

Anthony Duclair, le meilleur espoir au prochain repêchage de la LHJMQ, pourrait choisir de poursuivre sa carrière dans une université américaine.

PATRICK WOODBURY, LeDroit

À l'âge de seulement deux ans, son père l'a amené faire du patinage libre. Il a aussitôt eu la piqûre.

Treize ans plus tard, il est devenu le meilleur espoir du Québec en vue du prochain repêchage de la LHJMQ. Anthony Duclair est une machine à marquer des points. À 15 ans, grâce à sa rapidité et ses mains agiles, il a déjà marqué 20 buts et totalisé 45 points en 28 matches avec les Lions du Lac St-Louis.

La semaine dernière à Winnipeg, il était un des deux seuls joueurs de 15 ans à participer au Défi mondial des moins de 17 ans dans l'uniforme d'Équipe Québec. Quelques jours plus tard, il se retrouve à Gatineau pour participer au tournoi Kiwanis avec Équipe Québec U16.

Assuré de son poste aux Jeux du Canada, Duclair n'a pas encore foulé la glace en sol outaouais, mais il sera en uniforme ce matin pour le troisième match d'Équipe Québec face aux Riverhawks du collège Rothesay (aréna Cholette, 8 h 30).

Ceux qui veulent le voir à l'oeuvre devront le suivre cette semaine, car Duclair ne patinera peut-être pas dans le circuit Courteau l'an prochain. « Je me garde toutes les options. J'ai déjà visité l'université et le collège de Boston. Je suis plus à l'aise en anglais et je vais à l'école anglaise à Pierrefonds. Si j'opte pour la LHJMQ, je me joindrai à l'équipe qui me repêchera », a indiqué le joueur natif de Bois-des-Filion.

Son idole, comme plusieurs joueurs de son âge, est Sidney Crosby. Comme le # 87 des Penguins, Duclair s'est exercé à noircir les murs de son sous-sol à tous les soirs pendant sa jeunesse. « Je ne tirais pas sur la laveuse comme Crosby, mais dans un filet. Comme je ratais le filet souvent, il y avait pas mal de marques sur le mur de béton ! Aujourd'hui, je travaille mes mains dans le sous-sol en maniant le bâton avec une balle de tennis. Pour être comme Crosby, il faut travailler fort et je pense que je le fais. Comme lui, j'ai une bonne rapidité. J'essaye de faire la même chose que lui. »

Au Lac St-Louis, son trio complété par Alexandros Soumakis et Neil Robinson a aidé les Lions à se hisser en tête du classement de la Ligue midget AAA. Les Lions ont une équipe offensive qui n'accorde pas beaucoup de buts non plus. Le style de jeu pratiqué par les Lions serait tout à l'avantage de Duclair selon Jacques Carrière, directeur du recrutement des Foreurs de Val-d'Or.

Drouin, un autre espoir

« Il joue avec une vraie bonne équipe offensive. Jonathan Drouin est un autre espoir de premier plan au Lac St-Louis. Malheureusement pour la LHJMQ, lui aussi penche vers les États-Unis. Anthony Duclair est doté d'une vision offensive exceptionnelle et il patine avec un des meilleurs trios de la ligue. Avec Jérémy Grégoire, il a réussi à faire partie des meilleurs 16 ans de la province au Défi mondial et il est parvenu à récolter sa part de points. C'est un phénomène en soit. Tout dépendant d'où il aboutit, il pourrait avoir un impact dès sa saison recrue, ce qui n'est pas le cas de tous les joueurs de 16 ans repêchés en première ronde. »

Sans Anthony Duclair, Équipe Québec a trouvé chaussure à son pied, hier après-midi. Le Canadien de Fredericton, l'une des meilleures formations présentes au « Kiwanis », a arraché une nulle de 2-2 aux Québécois. C'est le Gatinois Vincent Dunn-Cholette qui a inscrit le but égalisateur. Anthony De Luca marqué un autre superbe but dans ce match. Il s'agit de son troisième filet en deux matches. Équipe Québec n'a alloué que 11 tirs aux buts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer