L'histoire se répète

Le Fury a dominé son adversaire 13-3 au... (Courtoisie)

Agrandir

Le Fury a dominé son adversaire 13-3 au chapitre des tirs au but.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la deuxième fois en deux matches contre le FC Toronto cette saison, le Fury d'Ottawa a été l'équipe dominante sur le terrain.

Pour la deuxième fois, il a été incapable de mériter la victoire qui devait récompenser son effort. Au moins, dans le premier match à sens unique présenté à Ottawa en début de saison, les Ottaviens avaient récolté un point dans un verdict nul de 0-0, mais à Toronto samedi, la troupe de Paul Dalglish a encore été blanchie malgré une domination de 13-3 au chapitre des tirs au but. Les locaux l'ont emporté 1-0 sur leur seule véritable occasion de compter à la 73e minute. Luca Uccello a été l'auteur du seul but de la partie.

La victoire a permis aux Torontois (3-9-5) de quitter la cave du classement de la conférence de l'Est de la USL. La deuxième défaite consécutive du Fury (5-6-5), sa troisième en cinq matches, l'a fait reculer au 10e rang de la conférence. Pas plus tard que le mois dernier, il avait pourtant réussi l'exploit de vaincre le grand club de la MLS du Toronto FC...

Pour le Fury, ce revers de 1-0 dans un match où il n'a pas été en mesure d'exploiter ses nombreuses occasions de marquer est devenu un refrain bien trop connu.

« C'est un résultat difficile à accepter parce qu'il s'est produit beaucoup de choses positives dans le match. [...] Je trouve ça vraiment dur de perdre un match où nous avons été aussi dominants », a lancé l'entraîneur-chef Paul Dalglish.

Ce dernier commence à se répéter après chaque défaite par blanchissage. « En jouant de cette façon, nous devrions gagner neuf matches sur 10, mais nous ne pouvons pas nous apitoyer sur notre sort. Nous n'avons que nous-mêmes à blâmer avec toutes nos occasions ratées. À part notre manque de finition, notre prestation a été extraordinaire. »

Cette prestation n'a cependant pas apporté de point au classement et le Fury voudra maintenant profiter d'une séquence de quatre matches consécutifs à domicile. Le premier test sera toutefois ardu puisque les puissants Rhinos de Rochester (6-3-6) seront à la Place TD samedi prochain.

D'ici là, le Fury aura le bonheur d'accueillir l'Impact de Montréal pour la première fois de son histoire dans un match amical mercredi soir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer