Le Fury répond aux attentes de Dalglish

Michael Salazar a égalisé la marque à la... (Courtoisie Bethlehem Steel FC)

Agrandir

Michael Salazar a égalisé la marque à la 70e minute de jeu pour procurer un gros point au Fury dans un match nul de 1-1 sur la route.

Courtoisie Bethlehem Steel FC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Michael Salazar n'est pas venu à Ottawa pour se tourner les pouces.

L'espoir de premier plan, prêté au Fury par l'Impact de Montréal, a marqué son deuxième but dans la United Soccer League, dimanche soir. Son but a permis à son équipe d'aller chercher un gros point sur la route. Dans la région de Lehigh Valley, en Pennsylvanie, le Fury a fait match nul, 1-1, face au Bethlehem Steel FC.

Salazar a marqué son but avec la tête. Il a redirigé un centre de Ryan Williams, dans la 70e minute de jeu.

Après le match, l'entraîneur-chef  d'Ottawa, Paul Dalglish, était plus que satisfait.

« Je suis comblé par la façon dont nos joueurs ont répondu ce soir. Le Steel alignait pas moins de sept joueurs qui avaient été prêtés par un club de la MLS. Nos joueurs ont réagi comme ils devaient le faire. Nous sommes allés chercher un très gros point sur la route » a-t-il déclaré.

Le Steel est le club-école de l'Union de Philadelphie.

Salazar n'a pas été l'unique héros du Fury dans cette rencontre. Le gardien canadien Callum Irving s'est également signalé à quelques reprises.

Il a été appelé à se surpasser dès la troisième minute, en stoppant un penalty du striker de l'équipe nationale jamaïcaine, Cory Burke.

Irving a fait face à cinq tirs cadrés durant la rencontre.

Il a cédé une seule fois, sur une frappe presque parfaite du meilleur marqueur adverse, Seku Conneh.

Le striker qui est originaire du Liberia, mais qui a grandi aux Pays-Bas, a marqué le but de son équipe à la 28e minute.

Mauvaise nouvelle pour le Fury. Son capitaine, Lance Rozeboom, a déclaré forfait en raison d'une blessure juste avant la partie. Sa séquence d'homme de fer a donc pris fin après 43 départs consécutifs. Un match de plus et il égalait le record d'équipe qui appartient au gardien français Romuald Peiser.

À la maison

Le Fury, qui partage maintenant le 11e rang de l'Association Est de la USL avec le Steel, en vertu de sa fiche de 3-4-3, disputera son prochain match devant ses partisans. Il accueillera une autre formation qui connaît un début de saison moyen, les City Islanders de Harrisburg, samedi prochain, à la Place TD.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer