Une première malchance frappe le Fury

Paul Dalglish a avoué que la perte de... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Paul Dalglish a avoué que la perte de Haworth, nommé joueur le plus utile du Fury en 2016, «fait mal».

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury d'Ottawa devra attaquer la nouvelle saison sans son meilleur marqueur. Pire, Carl Haworth ne ratera pas seulement le match d'ouverture.

L'attaquant ontarien a subi une sévère entorse à la cheville gauche durant un entraînement, il y a deux semaines. « Des ligaments ont aussi été touchés, a-t-il avoué, lundi, au bout du fil.

«Je courais à pleine vitesse avec le ballon quand j'ai décidé de prendre un tir. J'ai perdu l'équilibre... C'est dur de devoir patienter de six à huit semaines avant de revenir au jeu.»

Surtout que le Fury a connu du succès lors des parties préparatoires.

«J'étais excité à l'idée de disputer ce premier match de la saison», a soutenu Haworth pendant que ses coéquipiers s'entraînaient au centre R.A. Ces derniers prendront l'avion vendredi vers le Missouri en vue de cette joute inaugurale contre le Saint Louis FC prévue samedi.

Haworth, qui avait marqué huit buts en 2016, ignore s'il effectuera le voyage afin d'encourager le Fury. Il doit en discuter avec l'entraîneur-chef Paul Dalglish.

«Je ne pense pas toutefois que ce soit une bonne idée. J'ai encore de la misère à mettre du poids sur mon pied gauche», a avoué le natif de Barrie, survivant de l'an un de la franchise.

L'athlète âgé de 27 ans a vécu la saison inaugurale partagée entre le stade de l'université Carleton et la Place TD fraîchement rénovée en 2014. Puis en 2015, ce fut la finale du Soccer Bowl sous les ordres de Marc Dos Santos.

Et il y a la saison de misère de l'an dernier marquée par les nombreuses défaites... et blessures.

«Il y a eu de la malchance, a rappelé l'entraîneur-chef Paul Dalglish. Mais nous avons décidé cette année de déplacer l'heure de nos entraînements. Au lieu de fouler le terrain tôt le matin, nous allons tenir nos séances en après-midi. Ça permettra à nos joueurs de dormir plus longtemps et mieux récupérer. Parfois la saison dernière, nous commencions dès 8 h

«Nous croyons que la fatigue s'est accumulée et que cela peut expliquer en bonne partie toutes ces blessures. Nous allons essayer ce nouvel horaire et voir comment ça se passe.»

Dalglish confiant

Du même souffle, Dalglish a avoué que la perte de Haworth, nommé joueur le plus utile du Fury en 2016, «fait mal». «C'est un de nos plus importants joueurs. Toute équipe dans notre ligue souffrirait de l'absence d'un tel athlète, a-t-il ajouté.

«Mais la bonne nouvelle, c'est que nous avons ajouté des joueurs durant l'hiver afin de nous protéger en cas de blessure. J'ai confiance qu'un de ces joueurs pourra prendre la relève.»

Carl Haworth n'est pas le seul membre du Fury qui pourrait manquer à l'appel contre le Saint Louis FC. Le défenseur Kyle Venter s'entraînait à l'écart de ses coéquipiers lundi. C'est le même Venter qui a raté la saison dernière en raison d'une blessure au genou gauche subie durant le camp d'entraînement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer