Avenir incertain pour quelques joueurs vedettes

  • (Joueur de l'année - Carl Haworth) Dans une saison où le Fury a eu de la difficulté à marquer des buts, Carl Haworth a sûrement été le joueur qui a causé la surprise la plus agréable. Le style offensif que voulait implanter l'entraîneur-chef Paul Dalglish n'a pas vraiment rapporté de dividendes, mais Haworth a connu la saison la plus prolifique de sa jeune carrière. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    (Joueur de l'année - Carl Haworth) Dans une saison où le Fury a eu de la difficulté à marquer des buts, Carl Haworth a sûrement été le joueur qui a causé la surprise la plus agréable. Le style offensif que voulait implanter l'entraîneur-chef Paul Dalglish n'a pas vraiment rapporté de dividendes, mais Haworth a connu la saison la plus prolifique de sa jeune carrière.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 1 / 10
  • (Meilleur nouveau joueur - Lance Rozeboom) Capitaine de l'entraîneur-chef Paul Dalglish au Texas en 2015, Lance Rozeboom a poursuivi son bon travail avec le Fury en 2016. Tantôt utilisé en défense et tantôt employé au milieu du terrain, l'Américain a été un joueur polyvalent et clé pendant toute la saison où les blessés ont malheureusement retenu l'attention. Son seul but de l'année a assuré la dernière victoire du Fury à... (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    (Meilleur nouveau joueur - Lance Rozeboom) Capitaine de l'entraîneur-chef Paul Dalglish au Texas en 2015, Lance Rozeboom a poursuivi son bon travail avec le Fury en 2016. Tantôt utilisé en défense et tantôt employé au milieu du terrain, l'Américain a été un joueur polyvalent et clé pendant toute la saison où les blessés ont malheureusement retenu l'attention. Son seul but de l'année a assuré la dernière victoire du Fury à...

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 2 / 10
  • Lance Rozeboom était accompagné par sa fille et sa femme Kristin. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Lance Rozeboom était accompagné par sa fille et sa femme Kristin.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 3 / 10
  • (Choix des partisans - Ryan Williams) Arrivé à Ottawa pour la saison d'automne, Ryan Williams s'est démarqué en inscrivant plusieurs buts à partir du milieu du terrain. Spécialiste des coups francs, l'Anglais a été l'élu des partisans dans un sondage sur l'identité du joueur de l'année. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    (Choix des partisans - Ryan Williams) Arrivé à Ottawa pour la saison d'automne, Ryan Williams s'est démarqué en inscrivant plusieurs buts à partir du milieu du terrain. Spécialiste des coups francs, l'Anglais a été l'élu des partisans dans un sondage sur l'identité du joueur de l'année.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 4 / 10
  • (Meilleur compteur - Carl Haworth) L'attaquant canadien a inscrit huit buts et fourni six mentions d'aide dans la saison du Fury, incluant les matches du Championnat canadien Amway. À sa troisième saison avec le Fury, il a été le meilleur compteur du club pour la première fois de sa carrière. Il a également assuré qu'il reviendrait la saison prochaine malgré le transfert en USL. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    (Meilleur compteur - Carl Haworth) L'attaquant canadien a inscrit huit buts et fourni six mentions d'aide dans la saison du Fury, incluant les matches du Championnat canadien Amway. À sa troisième saison avec le Fury, il a été le meilleur compteur du club pour la première fois de sa carrière. Il a également assuré qu'il reviendrait la saison prochaine malgré le transfert en USL.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 5 / 10
  • (Implication communautaire - Kyle Venter) Blessé au genou avant même le début de la saison régulière, Kyle Venter n'a pas eu la chance de disputer un match avec le Fury cette année, mais il est demeuré dans la capitale nationale en s'impliquant auprès des jeunes équipes de soccer, des étudiants et des enfants malades. Malgré le transfert du Fury vers la USL l'an prochain, Venter a formulé le souhait de... (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    (Implication communautaire - Kyle Venter) Blessé au genou avant même le début de la saison régulière, Kyle Venter n'a pas eu la chance de disputer un match avec le Fury cette année, mais il est demeuré dans la capitale nationale en s'impliquant auprès des jeunes équipes de soccer, des étudiants et des enfants malades. Malgré le transfert du Fury vers la USL l'an prochain, Venter a formulé le souhait de...

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 6 / 10
  • Les gagnants sont Kyle Venter, Carl Haworth, Lance Rozeboom et Ryan Williams (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Les gagnants sont Kyle Venter, Carl Haworth, Lance Rozeboom et Ryan Williams

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 7 / 10
  • Les joueurs Carl Haworth, Lance Rozeboom et Kyle Venter (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Les joueurs Carl Haworth, Lance Rozeboom et Kyle Venter

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 8 / 10
  • Le Fury d'Ottawa remettait 5 trophés (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Le Fury d'Ottawa remettait 5 trophés

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 9 / 10
  • Maxim Tissot s'envolera avec l'équipe Canadienne à la fin de la semaine. Il y a peu de chance de le revoir à Ottawa la saison prochaine. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Maxim Tissot s'envolera avec l'équipe Canadienne à la fin de la semaine. Il y a peu de chance de le revoir à Ottawa la saison prochaine.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 10 / 10

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'arrivée d'un nouvel entraîneur-chef chez le Fury d'Ottawa a provoqué la sortie de plusieurs joueurs et stimulé l'arrivée de nouveaux visages en 2016. Le départ de la NASL pour la USL devrait engendrer le même genre de mouvement dans le vestiaire ottavien dans les prochains mois.

Paul Dalglish a signalé qu'il aimerait ramener entre huit et 12 joueurs de l'édition 2016 du Fury dans l'aventure de la USL. Si certains joueurs clés ont déjà annoncé leur retour, d'autres visages familiers feront leurs adieux à la capitale nationale cette semaine.

C'est le cas du défenseur brésilien Rafael Alves. Âgé de 31 ans, il était la pièce maîtresse de la défensive depuis deux ans. « La USL est une ligue de jeunes qui veulent accéder à la MLS. Avec mon statut de joueur étranger, je n'ai pas assez un gros nom pour jouer dans la MLS. Je vais sûrement regarder ailleurs en NASL. Peut-être à San Francisco avec Marc Dos Santos. »

Le gardien étoile Romuald Peiser pourrait aussi rejoindre Dos Santos en Californie. Il doit recevoir une offre concrète du Fury cette semaine. Il évaluera ses options par la suite. « Je n'avais pas anticipé ce départ de la NASL quand j'ai signé un contrat de trois ans l'an dernier. Le but était de jouer ici pendant deux ans et devenir entraîneur à ma troisième année. Je suis encore en grande forme. J'ai l'intention de jouer au plus haut niveau possible pour jouer contre les meilleurs joueurs possible l'an prochain. »

Ancien de l'Impact de Montréal, Maxim Tissot ne devrait pas avoir de difficulté à retourner dans la MLS la saison prochaine puisqu'il aura plusieurs mois pour obtenir sa green card afin de travailler aux États-Unis, ce qu'il n'avait pas pu faire lorsqu'il a été libéré par l'Impact pendant l'été. « J'espère aussi que la MLS va changer son règlement face aux Canadiens qui sont considérés comme des joueurs étrangers. Je pourrais aussi revenir. Ce qui dérange les joueurs plus expérimentés, c'est de jouer contre les académies des clubs de la MLS, mais la USL grandit et ça va devenir quelque chose de bien. »

Entraîneur-adjoint depuis les débuts du Fury, Martin Nash a annoncé son départ lundi. L'ancien capitaine des Whitecaps de Vancouver vise un poste d'entraîneur-chef l'année prochaine.

Parmi les joueurs importants qui ont confirmé leur retour en 2017, Carl Haworth (joueur par excellence 2016 et meilleur compteur du club), Ryan Williams (joueur par excellence voté par les partisans) ainsi que les défenseurs d'expérience Eddie Edward et Kyle Venter offriront une base solide à Paul Dalglish pour construire sa prochaine édition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    (Joueur de l'année - Carl Haworth) Dans une saison où le Fury a eu de la difficulté à marquer des buts, Carl Haworth a sûrement été le joueur qui a causé la surprise la plus agréable. Le style offensif que voulait implanter l'entraîneur-chef Paul Dalglish n'a pas vraiment rapporté de dividendes, mais Haworth a connu la saison la plus prolifique de sa jeune carrière. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    (Joueur de l'année - Carl Haworth) Dans une saison où le Fury a eu de la difficulté à marquer des buts, Carl Haworth a sûrement été le joueur qui a causé la surprise la plus agréable. Le style offensif que voulait implanter l'entraîneur-chef Paul Dalglish n'a pas vraiment rapporté de dividendes, mais Haworth a connu la saison la plus prolifique de sa jeune carrière.

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    (Meilleur nouveau joueur - Lance Rozeboom) Capitaine de l'entraîneur-chef Paul Dalglish au Texas en 2015, Lance Rozeboom a poursuivi son bon travail avec le Fury en 2016. Tantôt utilisé en défense et tantôt employé au milieu du terrain, l'Américain a été un joueur polyvalent et clé pendant toute la saison où les blessés ont malheureusement retenu l'attention. Son seul but de l'année a assuré la dernière victoire du Fury à la Place TD. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    (Meilleur nouveau joueur - Lance Rozeboom) Capitaine de l'entraîneur-chef Paul Dalglish au Texas en 2015, Lance Rozeboom a poursuivi son bon travail avec le Fury en 2016. Tantôt utilisé en défense et tantôt employé au milieu du terrain, l'Américain a été un joueur polyvalent et clé pendant toute la saison où les blessés ont malheureusement retenu l'attention. Son seul but de l'année a assuré la dernière victoire du Fury à la Place TD.

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    Lance Rozeboom était accompagné par sa fille et sa femme Kristin. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    Lance Rozeboom était accompagné par sa fille et sa femme Kristin.

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    (Choix des partisans - Ryan Williams) Arrivé à Ottawa pour la saison d'automne, Ryan Williams s'est démarqué en inscrivant plusieurs buts à partir du milieu du terrain. Spécialiste des coups francs, l'Anglais a été l'élu des partisans dans un sondage sur l'identité du joueur de l'année. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    (Choix des partisans - Ryan Williams) Arrivé à Ottawa pour la saison d'automne, Ryan Williams s'est démarqué en inscrivant plusieurs buts à partir du milieu du terrain. Spécialiste des coups francs, l'Anglais a été l'élu des partisans dans un sondage sur l'identité du joueur de l'année.

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    (Meilleur compteur - Carl Haworth) L'attaquant canadien a inscrit huit buts et fourni six mentions d'aide dans la saison du Fury, incluant les matches du Championnat canadien Amway. À sa troisième saison avec le Fury, il a été le meilleur compteur du club pour la première fois de sa carrière. Il a également assuré qu'il reviendrait la saison prochaine malgré le transfert en USL. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    (Meilleur compteur - Carl Haworth) L'attaquant canadien a inscrit huit buts et fourni six mentions d'aide dans la saison du Fury, incluant les matches du Championnat canadien Amway. À sa troisième saison avec le Fury, il a été le meilleur compteur du club pour la première fois de sa carrière. Il a également assuré qu'il reviendrait la saison prochaine malgré le transfert en USL.

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    (Implication communautaire - Kyle Venter) Blessé au genou avant même le début de la saison régulière, Kyle Venter n'a pas eu la chance de disputer un match avec le Fury cette année, mais il est demeuré dans la capitale nationale en s'impliquant auprès des jeunes équipes de soccer, des étudiants et des enfants malades. Malgré le transfert du Fury vers la USL l'an prochain, Venter a formulé le souhait de revenir à Ottawa en 2017. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    (Implication communautaire - Kyle Venter) Blessé au genou avant même le début de la saison régulière, Kyle Venter n'a pas eu la chance de disputer un match avec le Fury cette année, mais il est demeuré dans la capitale nationale en s'impliquant auprès des jeunes équipes de soccer, des étudiants et des enfants malades. Malgré le transfert du Fury vers la USL l'an prochain, Venter a formulé le souhait de revenir à Ottawa en 2017.

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    Les gagnants sont Kyle Venter, Carl Haworth, Lance Rozeboom et Ryan Williams (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    Les gagnants sont Kyle Venter, Carl Haworth, Lance Rozeboom et Ryan Williams

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    Les joueurs Carl Haworth, Lance Rozeboom et Kyle Venter (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    Les joueurs Carl Haworth, Lance Rozeboom et Kyle Venter

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    Le Fury d'Ottawa remettait 5 trophés (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    Le Fury d'Ottawa remettait 5 trophés

  • Le Fury d'Ottawa honore les siens
    Maxim Tissot s'envolera avec l'équipe Canadienne à la fin de la semaine. Il y a peu de chance de le revoir à Ottawa la saison prochaine. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Patrick Woodbury, LeDroit

    Maxim Tissot s'envolera avec l'équipe Canadienne à la fin de la semaine. Il y a peu de chance de le revoir à Ottawa la saison prochaine.