Année de transition difficile pour le Fury

«Je vous avais promis des buts et du... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

«Je vous avais promis des buts et du jeu offensif. Ce n'est pas encore arrivé, mais je demeure entièrement dévoué à réaliser cet objectif», a indiqué l'entraîneur Paul Dalglish aux partisans du Fury, lundi.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Champion de la saison d'automne de la NASL en 2015. Dernier de la même saison 12 mois plus tard.

Le Fury d'Ottawa a vécu une transition difficile entre le départ de l'entraîneur-chef Marc Dos Santos et l'arrivée de Paul Dalglish cette année. Ce dernier est débarqué dans la capitale nationale en promettant du soccer excitant axé sur l'offensive. Or, ses équipiers ont compté 32 buts en 32 matches en plus d'en avoir concédé 40. En comparaison, le Fury avait compté 42 buts en 30 matches lorsqu'il a partagé la tête du classement combiné de la NASL en 2015. Cette année-là, en pratiquant un style plus conservateur, il avait alloué seulement 23 buts.

Paul Dalglish s'est excusé auprès des partisans lundi alors que les joueurs ont été réunis une dernière fois à la Place TD pendant un gala de fin de saison. « Je vous avais promis des buts et du jeu offensif. Ce n'est pas encore arrivé, mais je demeure entièrement dévoué à réaliser cet objectif. Nous avons été une équipe dominante dans certaines phases du jeu cette saison, mais les résultats n'ont pas suivi. Nous allons corriger le tir dans l'entre-saison. Je promets de vous livrer une équipe dont vous serez fiers l'an prochain. »

Capitaine du club, mais blessé plus souvent qu'à son tour, l'international canadien Julian De Guzman est venu à la rescousse de son entraîneur après le gala. « C'est la première année de Paul. La première année de Marc Dos Santos avait aussi été difficile. Donnons-lui une autre année pour implanter son style de jeu. Avec un nouvel entraîneur, plusieurs nouveaux joueurs sont arrivés. Il y avait une transition à faire. Il a fallu reconstruire. Le coach a amené une nouvelle philosophie et il y a aussi eu plusieurs blessures. Je n'en avais jamais vu autant dans une saison », a expliqué De Guzman, qui n'a pas joué à partir du mois d'août en raison d'une blessure à un genou qui va nécessiter une opération.

Le joueur le plus titularisé de l'histoire de l'équipe nationale canadienne a ajouté que l'équipe avait assez souffert cette saison pour en tirer quelques leçons. « Dans l'adversité, l'équipe s'est rapprochée et je crois que plusieurs veulent suivre le passage dans la USL. Nous avons construit une force de caractère. C'est parfois nécessaire pour connaître du succès à moyen terme », a dit le joueur de 35 ans qui souhaiterait poursuivre sa carrière avec le Fury s'il peut bien se rétablir de son opération du 9 novembre prochain.

Copropriétaire et président du club, John Pugh a qualifié la saison 2016 de « difficile », surtout « après les succès de 2015 », mais il n'a pas manqué de noter ses moments forts de l'année : « la première qualification en demi-finale du Championnat canadien Amway avec notre victoire contre Edmonton et une victoire de 2-0 devant 9000 spectateurs contre les Whitecaps de Vancouver. » Malheureusement, ce gain historique a été suivi de « notre pire moment de la saison dans la défaite de 3-0 à Vancouver. Un seul but nous aurait permis de passer à la finale canadienne. »

Pugh a enchaîné en affirmant que la meilleure décision du club aura été de laisser la NASL pour joindre la USL la saison prochaine. « Cette ligue a l'ambition de devenir le meilleur circuit de deuxième division au monde. Nous avons besoin de la stabilité de cette ligue pour assurer notre survie à long terme. »

Malgré ses résultats décevants, le Fury a été une des trois équipes à enregistrer une hausse de ses assistances dans la NASL. En moyenne, 5482 partisans (+ 6,2 %) ont franchi les tourniquets de la Place TD à chaque match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer