Le Fury brouille les cartes

L'attaquant Carl Haworth (à gauche) a été l'unique... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

L'attaquant Carl Haworth (à gauche) a été l'unique buteur du Fury.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury d'Ottawa a joué les briseurs de rêve à Tampa Bay samedi soir en soutirant un verdict nul de 1-1 aux Rowdies devant 7 641 spectateurs au stade Al Lang.

Les locaux avaient besoin de la victoire pour assurer leur survie dans l'avant-dernier match de la saison régulière de la NASL. En se contentant d'un point, les Rowdies ont été écartés de la course aux séries éliminatoires.

En ce sens, le Fury a réussi sa mission en Floride, mais en même temps, il a raté une belle occasion de signer une première victoire en six matches parce que les visiteurs ont joué 60 minutes avec l'avantage d'un joueur sans pouvoir en tirer profit. À la 25e minute de jeu, avec un score de 0-0, Darnell King a hérité d'un carton rouge pour un tacle dangereux contre Ryan Williams qui filait seul au but, mais le Fury a éprouvé des difficultés toute l'année à jouer à 11 contre 10.

Cette saison, la troupe de Paul Dalglish avait été dominée 2-0 lorsqu'elle avait évolué avec l'avantage d'un joueur sur le terrain. Samedi, Maxim Tissot a momentanément renversé la vapeur en donnant une avance de 1-0 aux siens deux minutes après l'expulsion de King. Le Gatinois s'est emparé d'un retour de bloc défensif à partir d'un lancer franc de Carl Haworth pour placer une balle bondissante derrière le gardien Matt Pickens.

Mais le Fury n'a pu ajouter à son avance malgré sa domination de 7-4 au chapitre des tirs cadrés dans la partie. En deuxième demie, Georgi Hristov s'est détaché de la défensive ottavienne pour se retrouver seul devant Romuald Peiser qu'il a déjoué à la 48e minute. Jouant avec l'énergie du désespoir, les Rowdies ont joué un match musclé et le Fury a répliqué coup pour coup. À la 89e minute, les visiteurs ont aussi dû se défendre à 10 joueurs quand Eddie Edward a écopé d'un deuxième carton jaune. Puis, dans les arrêts de jeu, c'est Georgi Hristov qui s'est fait montrer un deuxième carton jaune. Les Rowdies ont évolué à neuf joueurs dans la dernière minute de jeu.

« J'ai aimé le désir de vaincre de nos joueurs même si nous étions exclus de la course aux séries. Nous avons bataillé ferme. Malheureusement, nous avons encore éprouvé de la difficulté dans le dernier tiers du terrain », a expliqué l'entraîneur Paul Dalglish à l'issue de la partie.

Tampa Bay (39 points) n'a pas été la seule équipe floridienne à subir l'élimination samedi. Fort Lauderdale (38 points), qui sera le dernier adversaire du Fury (31 points) à Ottawa samedi prochain, a subi le même sort tout comme le FC Miami (37 points). La Caroline (40 points) a été la quatrième équipe à perdre sa place en séries ce week-end. Avec un match à jouer cette saison, la quatrième et dernière place qui donnera accès aux séries se jouera entre Oklahoma City (44 points) et Minnesota (41 points).

Gain du FC Gatineau

À Ottawa, dans la Première ligue de soccer du Québec, le FC Gatineau a mis un terme à sa saison régulière avec une victoire de 1-0 sur l'Académie du Fury samedi. Alexandar Kulic a inscrit le seul but du match à la 74e minute. L'équipe gatinoise se préparera maintenant à un match d'importance capitale. Samedi prochain, il disputera la finale de la Coupe PLSQ contre l'AS Blainville à Terrebonne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer