Un voyage et une occasion à saisir pour le Fury

Le meilleur marqueur du Fury, Carl Haworth, est... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le meilleur marqueur du Fury, Carl Haworth, est prêt à reprendre l'action après avoir raté trois matches en raison d'une blessure.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À 15 points d'une place en séries éliminatoires avec 10 matches à jouer en saison régulière, le Fury d'Ottawa a besoin d'une série de victoires pour au moins titiller ses espoirs de retourner en finale de la NASL en 2016.

Après avoir livré trois verdicts nuls consécutifs à la maison, la porte est grande ouverte pour amasser trois précieux points au classement alors que les hommes de Paul Dalglish amorcent un long voyage de trois matches en 13 jours avec un arrêt à Porto Rico mercredi soir.

Dernier club à faire son entrée dans la NASL, le FC Porto Rico occupe la cave du classement. Il n'a pas goûté à la victoire à ses sept derniers matches (quatre défaites, trois matches nuls) et il a aussi accordé 20 buts en 12 matches de la saison d'automne. C'est le pire rendement de la NASL.

Il y a encore mieux pour la première visite du Fury au stade Juan Ramón Loubriel. Son meilleur marqueur, Carl Haworth, est prêt à reprendre l'action après avoir raté trois matches en raison d'une blessure. Gerardo Bruna, un franc-tireur sur qui le Fury comptait énormément en début de saison, fera aussi un retour au jeu après avoir raté 20 matches. Enfin, Thomas Obasi est aussi prêt à reprendre du service en défensive, lui qui n'a participé qu'à cinq matches cette année.

«Nous sommes vraiment excités pour ce match, a avancé l'entraîneur Dalglish. Nous allons jouer sur du gazon naturel. Ça devrait convenir à notre style de jeu. Porto Rico a une meilleure équipe que ses statistiques peuvent démontrer, mais nous avons réussi à amasser des points contre de bonnes équipes avec une formation amoindrie. Nous entrons dans ce match en pleine confiance.»

Le Fury complétera son voyage de 8600 kilomètres par la voie des airs en s'arrêtant en Caroline pour un match samedi avant de rentrer dans la capitale pour aussitôt retourner jouer un match au Minnesota.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer