Le Fury entame une séquence cruciale

Le Fury, qui se doit de remonter au... (Courtoisie, NASL)

Agrandir

Le Fury, qui se doit de remonter au classement, n'a pas cédé de but à la maison à ses 260 dernières minutes de jeu.

Courtoisie, NASL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour le Fury d'Ottawa, ça va passer ou ça va casser dans les prochaines semaines.

Dixième du classement combiné de la NASL, le Fury se retrouve à neuf points d'une place dans les séries éliminatoires et se voit dans l'obligation d'amorcer une série victorieuse pour se rapprocher du groupe de tête. Le moment est cependant idéal pour la troupe de Paul Dalglish de remonter le classement, car elle disputera quatre de ses cinq prochains matches dans sa forteresse de la Place TD.

La séquence va commencer samedi soir contre l'Armada de Jacksonville, l'équipe de dernière position de la NASL depuis le début de la saison d'automne. À leurs 26 derniers matches locaux, les Ottaviens n'ont subi que trois revers et ils ont empoché les trois points de la victoire à 16 reprises. Ils n'ont pas cédé de but à la maison à leurs 260 dernières minutes de jeu.

Pour le défenseur Mallan Roberts, le reste du mois d'août représente une période cruciale. «Le mois de septembre sera occupé pour nous avec plusieurs matches à l'étranger. C'est important d'amasser le maximum de points pendant la prochaine séquence de matches devant nos partisans. Le synchronisme est bon pour nous. Nous avons espoir de pouvoir remonter le classement avec cette séquence.»

Le Fury panse encore ses plaies après avoir perdu son dernier match en concédant un but dans les arrêts de jeu à Indianapolis le week-end dernier. Sa séquence de 368 minutes sans accorder de but a pris fin dans ce revers crève-coeur de 1-0.

nouveau schéma de jeu 

La défensive ottavienne est plus compacte depuis que Paul Dalglish a instauré un nouveau schéma de jeu en plaçant cinq joueurs au milieu du terrain au lieu de quatre. Décidément, la méthode semble avoir porté ses fruits, mais le Fury a toujours de la difficulté à marquer des buts.

Cette approche pourrait changer contre l'Armada selon le milieu de terrain gatinois Maxim Tissot. «On a peut-être concédé plus de temps de possession à l'adversaire depuis que nous avons modifié notre schéma sur le terrain, mais on se défend très bien. Contre l'Armada, on cherchera à attaquer davantage tout en conservant le même schéma.»

Rien ne va plus chez l'Armada depuis la reprise des activités en juillet. Ils n'ont gagné qu'un match sur huit. Ils ont aussi limogé leur entraîneur cette semaine. Maxim Tissot se méfie de l'impact que pourrait avoir ce changement d'entraîneur à court terme.

«Ça va être leur premier match avec leur nouvel entraîneur. Tout le monde aura quelque chose à lui prouver. Ceux qui jouaient souvent ne joueront peut-être plus autant sous ses ordres. Chacun voudra pousser pour lui démontrer qu'il a sa place dans le 11 partant.»

En même temps, Tissot et ses coéquipiers voudraient bien profiter du passage de l'Armada pour mettre trois points en banque en vue de la séquence avantageuse de matches à domicile qui s'en vient, mais personne ne veut regarder trop loin.

«À la maison ou à l'extérieur, il faut aller chercher trois points par match. On va les prendre un à la fois. Il faut remonter le classement. On n'a pas le choix si on veut faire les séries», ajoute Tissot.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer