«La même histoire se répète»

Le gardien Romuald Peiser a fait ce qu'il... (Courtoisie, NASL)

Agrandir

Le gardien Romuald Peiser a fait ce qu'il a pu. Il n'a pas pu empêcher le Fury de glisser à l'avant-dernier rang du classement de la NASL.

Courtoisie, NASL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Nouveaux joueurs, même vieux résultat.

Le Fury d'Ottawa a été battu 1-0 par le FC Edmonton, dimanche.

Dans les jours qui ont précédé le « derby canadien », l'entraîneur-chef ottavien Paul Dalglish avait ajouté deux joueurs importants à son effectif. 

Le Gatinois Maxim Tissot devait renforcer le côté gauche. Il devait envoyer des balles de qualité dans la maison.

L'attaquant Thomas Stewart devait quant à lui saisir quelques-unes de ces balles et créer des occasions de marquer.

Les résultats n'ont pas été au rendez-vous. Le Fury a été blanchi pour une deuxième fois d'affilée. Depuis le début de la saison automnale de la North American Soccer League (NASL), il a inscrit un seul but en trois rencontres.

« On dirait que la même histoire se répète chaque jour depuis le début de la saison, fait Dalglish. Nous jouons bien. Nous travaillons d'arrache-pied. Nous appliquons de la pression. Nous complétons nos têtes. Nous gagnons nos tackles. Nous complétons nos passes. Nous réussissons à obtenir des tirs cadrés. Nous réussissons à centrer les ballons. Nous sommes tout simplement incapables de profiter de nos chances de marquer. »

Utilisé à la position de milieu latéral, Tissot a passé 90 minutes sur le terrain. Il a complété 68,8 % de ses passes en plus de remporter trois de ses quatre tackles.

Ce revers face à Edmonton fait mal parce que les Eddies ont inscrit leur but dans la 82e minute. C'est le milieu défensif Nik Ledgerwood, un membre de l'équipe nationale canadienne, qui a trompé a vigilance de Romuald Peiser.

Il fait doublement mal parce qu'ils ont passé près d'une demi-heure à se défendre à 10 contre 11. Le jeune défenseur sénégalais d'Edmonton, Papé Diakité, a été chassé du match après avoir reçu deux cartons jaunes en l'espace d'une dizaine de minutes. Les attaquants du Fury Carl Haworth et Dennis Chin ont été les victimes de ses tackles douteux.

« Nous formons une bonne équipe. Il nous reste encore beaucoup de soccer à jouer d'ici la fin de la saison. Nous allons trouver un moyen de renverser la tendance », croit Dalglish, optimiste.

Le Fury disputera son prochain match sur la route, samedi prochain. Il rendra visite à l'Armada de Jacksonville.

Battu 3-0 par le FC Gatineau

Mauvaise journée sur toute la ligne pour le Fury.

En Coupe PLSQ, son club de réserve a été battu 3-0 par le FC Gatineau, dimanche.

Il s'agissait du match-retour de la ronde quart-de-finale. Dans la première rencontre, présentée à Ottawa le mois dernier, les deux équipes avaient fait match nul, 2-2.

Devant leurs partisans au stade Mont-Bleu, les Gatinois n'ont pas eu trop de mal à s'imposer. Par l'entremise de son compte Twitter, la Première Ligue de soccer du Québec a indiqué que les joueurs Kulic, Dagnogo et Basiala ont marqué les buts des vainqueurs.

En accédant à la demi-finale, le FC Gatineau pourra se frotter au Lakeshore SC. Le match aller de cette série sera disputé en Outaouais, à la mi-août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer