Défaite controversée pour le Fury

Les voyages à New York se suivent et se ressemblent pour le Fury d'Ottawa. (Courtoisie, NASL)

Agrandir

Courtoisie, NASL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les voyages à New York se suivent et se ressemblent pour le Fury d'Ottawa.

L'an dernier, en pleine finale de la NASL, le défenseur Mason Trafford avait hérité du premier carton rouge de la saison de l'équipe ottavienne. L'équipe avait dû se défendre à 10 joueurs pendant une quarantaine de minutes alors qu'elle luttait pour le championnat face au Cosmos.

Samedi soir, à l'ouverture de la saison automnale de la NASL contre le Cosmos, le Fury a encore écopé de son premier carton rouge de l'année 2016 au stade Shuart. Cette fois, c'est le gardien Romuald Peiser qui a été expulsé pour avoir « chargé » l'attaquant Lucky Mkosana du Cosmos. Sur le jeu, le gardien français est sorti de son filet pour aller récupérer un ballon qui s'en venait dans sa direction. Il a effectué une glissade au moment de s'en emparer. Mkosana, qui fonçait au filet, a basculé par-dessus le gardien et il est resté étendu au sol pendant quelques minutes.

Après avoir consulté ses associés, l'officiel de la rencontre a brandi un carton rouge devant Peiser. L'incident controversé s'est produit dès la quatrième minute de jeu. Le Fury a dû se débrouiller sans son gardien étoile et un joueur en moins contre le redoutable Cosmos pendant presque 90 minutes.

Les New-yorkais l'ont emporté 2-1. Évidemment, ils ont pris l'avance sur le lancer de punition accordé sur le carton rouge de Peiser. Adam Moffat a trompé le gardien substitut, Marcel DeBellis, à l'aide d'un tir bas à la gauche du filet. Soupçonné par le Fury d'avoir joué la comédie sur la sortie de Peiser, Lucky Mkosana a ajouté l'insulte à l'injure en portant la marque à 2-0 dans les arrêts de jeu de la première demie.

Le Fury a résisté comme il a pu en deuxième demie. Paulo Junior a même évité le jeu blanc aux siens à la fin de la deuxième demie, mais les équipiers de Paul Dalglish n'ont jamais vraiment été dans le coup. Avec un joueur en plus, le Cosmos a contrôlé le ballon pendant 68 % du temps de jeu. Ils ont dominé 23-8 dans les tirs au filet et 7-3 dans les tirs cadrés.

Regardant la scène à partir de la galerie de presse parce qu'il servait un match de suspension après son expulsion dans le dernier match de la saison printanière, Paul Dalglish a salué l'effort de ses joueurs dirigés par Martin Nash samedi.

« Je n'aurais pas pu demander plus de notre performance de deuxième demie. Je suis très fier de l'équipe. Gagner la deuxième demie avec 10 joueurs, même neuf à la fin, je crois qu'il faut se concentrer là-dessus », a indiqué Dalglish par voie de communiqué.

Blessé en fin de match, le nouveau joueur du Fury, Eddie Edward, a dû quitter le terrain alors que les visiteurs avaient déjà procédé à leurs trois changements de joueurs.

Dalglish n'a pas abordé le carton rouge de Peiser dans le communiqué du Fury. « On s'est rendu la vie difficile en début de match avec le carton rouge et le pénalty, mais on s'est battu jusqu'à la fin. »

Défaite du FC Gatineau

Le FC Gatineau a également perdu par la marque de 2-1 samedi à Lakeshore. Samuel Maheu a été l'unique marqueur du FC Gatineau (3-2-2) qui a glissé au quatrième rang de la Première ligue de soccer du Québec avec sa deuxième défaite en sept matches.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer