L'Islande cause la surprise à l'Euro

Birkir Bjarnason a créé l'égalité en deuxième demie.... (AFP)

Agrandir

Birkir Bjarnason a créé l'égalité en deuxième demie.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le but de Birkir Bjarnason a permis aux Islandais de causer une énorme surprise en arrachant un match nul de 1-1 aux Portugais à l'Euro, à l'occasion du tout premier match de cette nation scandinave dans un tournoi majeur.

Jouant du soccer de rattrapage pendant la majorité de cette rencontre de groupe F, Nani ayant fait mouche (32e), les Islandais ont toutefois été tenaces jusqu'au filet de Bjarnason, à la 50e.

«Nous aurions dû marquer plus souvent, ce n'est pas un secret, a dit l'entraîneur des Portugais, Fernando Santos. Le blâme nous revient. L'Islande a joué de façon très pragmatique.»

La frappe de Bjarnason à la volée, atteignant le côté éloigné, a suivi de peu un tir errant de Cristiano Ronaldo, qui, à découvert, est venu bien près de faire 2-0.

La passe fructueuse est venue de Johann Gudmundsson. La réussite a par ailleurs été l'une des rares chances de marquer des Islandais.

Ronaldo agissait comme capitaine pour une 127e fois, égalant Luis Figo, mais il n'avait pas l'assurance et la précision qu'il affiche d'habitude.

«Ça se résume par du travail en équipe», a dit le sélectionneur islandais, Heimir Hallgrimsson.

Comme exemple, à la 68e, Ragnar Sigurdsson a dû se relever et essayer trois fois, mais il a finalement ravi le ballon à la star du Real Madrid.

Après un début de match serré, le Portugal s'est imposé en milieu de terrain et Nani a capitalisé sur un centre d'Andre Gomes, en provenance du flanc droit.

Le Portugal avait laissé filer plusieurs chances, notamment à la 22e, quand Ronaldo a repéré Nani dans la zone de réparation. Puissante, la tête de ce dernier a néanmoins échoué aux pieds du gardien Hannes Halldorsson.

Gardant souvent l'action en zone adverse, les Portugais a mis de la pression en étant proactifs sans le ballon et rapides avec leurs passes.

Cherchant un but décisif, le Portugal a quand même su créer des occasions. Nani a raté une tête sur un coup franc, Halldorsson a frustré un réserviste, Ricardo Quaresma, puis le mur islandais a bloqué deux coups francs de Ronaldo.

Avec 330 000 habitants, l'Islande est le plus petit pays de l'histoire à prendre part à l'Euro.

Hongrie 2 Autriche 0

Gabor Kiraly a établi un record de longévité au Championnat d'Europe et il a aidé la Hongrie a vaincre l'Autriche 2-0, mardi.

Le gardien hongrois est devenu le premier quadragénaire à participer au championnat continental, surpassant le record établi par la vedette allemande Lothar Matthaus par presque un an.

Adam Szalai a procuré les devants à la Hongrie au Stade de Bordeaux avec son premier but à sa 12e sélection. Le substitut Zoltan Stieber a ajouté un but d'assurance alors que l'Autriche évoluait à 10 à la suite du deuxième carton jaune décerné à Aleksandar Dragovic.

Kiraly, portant son habituel pantalon de survêtement gris, a effectué quelques bons arrêts, notamment un plongeon pour bloquer un tir de Zlatko Junuzovic à la 35e minute. Il a également repoussé un tir de David Alaba à la 10e.

Szalai a fait mouche à la 62e minute après un double une-deux avec Laszlo Kleinheisler. Il s'est présenté dans la surface et il a glissé le ballon sous le gardien Robert Almer.

«Je ne veux pas parler de moi. Toute l'équipe a gagné, a déclaré Szalai. Tout le monde a travaillé ensemble. Je pense que nous avons appliqué tout ce que notre entraîneur nous a dit en terme de conseils et de stratégies.»

L'Autriche croyait avoir créé l'égalité quelques instants après le but de la Hongrie, quand Martin Hinteregger a propulsé le ballon dans le fond du filet. Mais il a été refusé à la suite d'une faute et Dragovic a été expulsé après avoir reçu son deuxième carton jaune.

Alaba, un défenseur qui évolue pour le Bayern Munich, a été au coeur de la plupart des actions des Autrichiens à l'offensive. Il a presque marqué dès la première minute mais son tir a abouti sur le poteau.

«Je pense que nous étions encore la meilleure équipe, même si cela peut être choquant, a déclaré Alaba. Maintenant, nous devons juste oublier et nous concentrer sur la suite.»

L'Autriche, 10e au classement de la FIFA, n'aura désormais pas la tâche facile pour franchir la phase de groupes puisqu'elle affrontera le Portugal et Ronaldo à son prochain match.

La Hongrie surprend également

Le gardien de la Hongrie, Gabor Kiraly, a... (Andrew Medichini, Associated Press) - image 3.0

Agrandir

Le gardien de la Hongrie, Gabor Kiraly, a de nouveau blanchi l'adversaire, mardi.

Andrew Medichini, Associated Press

Gabor Kiraly a établi un record de longévité au Championnat d'Europe et il a aidé la Hongrie a vaincre l'Autriche 2-0, mardi.

Le gardien hongrois est devenu le premier quadragénaire à participer au championnat continental, surpassant le record établi par la vedette allemande Lothar Matthaus par presque un an.

Adam Szalai a procuré les devants à la Hongrie au Stade de Bordeaux avec son premier but à sa 12e sélection. Le substitut Zoltan Stieber a ajouté un but d'assurance alors que l'Autriche évoluait à 10 à la suite du deuxième carton jaune décerné à Aleksandar Dragovic.

Kiraly, portant son habituel pantalon de survêtement gris, a effectué quelques bons arrêts, notamment un plongeon pour bloquer un tir de Zlatko Junuzovic à la 35e minute. Il a également repoussé un tir de David Alaba à la 10e.

Szalai a fait mouche à la 62e minute après un double une-deux avec Laszlo Kleinheisler. Il s'est présenté dans la surface et il a glissé le ballon sous le gardien Robert Almer.

«Je ne veux pas parler de moi. Toute l'équipe a gagné, a déclaré Szalai. Tout le monde a travaillé ensemble. Je pense que nous avons appliqué tout ce que notre entraîneur nous a dit en terme de conseils et de stratégies.»

L'Autriche croyait avoir créé l'égalité quelques instants après le but de la Hongrie, quand Martin Hinteregger a propulsé le ballon dans le fond du filet. Mais il a été refusé à la suite d'une faute et Dragovic a été expulsé après avoir reçu son deuxième carton jaune.

Alaba, un défenseur qui évolue pour le Bayern Munich, a été au coeur de la plupart des actions des Autrichiens à l'offensive. Il a presque marqué dès la première minute mais son tir a abouti sur le poteau.

«Je pense que nous étions encore la meilleure équipe, même si cela peut être choquant, a déclaré Alaba. Maintenant, nous devons juste oublier et nous concentrer sur la suite.»

L'Autriche, 10e au classement de la FIFA, n'aura désormais pas la tâche facile pour franchir la phase de groupes puisqu'elle affrontera le Portugal et Ronaldo à son prochain match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer