Fury c. Strikers, le duel de l'heure dans la NASL

Absent lors des cinq derniers matches de son... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Absent lors des cinq derniers matches de son équipe en raison d'une blessure à l'aine, Juan de Guzman pourrait faire un retour au jeu progressif vendredi soir à la Place TD.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le retour à la maison a été salutaire pour le Fury d'Ottawa.

Il occupait la cave de la saison printanière de la NASL après avoir amorcé sa saison avec quatre matches à l'étranger, mais il a repris des forces en récoltant sept points (deux victoires, un match nul) à ses trois derniers matches à la Place TD.

Les finalistes du Soccer Bowl 2015 sont ainsi passés de la 11e à la 9e position du classement général et ils auront l'occasion de faire un pas de géant quand ils affronteront les Strikers de Fort Lauderdale dans un rare match présenté un vendredi soir à la Place TD.

Les Strikers (2-3-2) occupent la 6e position du classement, mais ils n'ont qu'un point d'avance sur le Fury (2-2-3). Les deux clubs connaissent d'heureuses séquences avec des récoltes de sept points à leurs trois derniers matches. Les équipiers de Paul Dalglish tenteront de profiter d'un quatrième match de suite dans leur forteresse pour se rapprocher des équipes de tête de la NASL.

«C'est excitant. Nous sommes les deux meilleures équipes de la ligue au niveau des points en mai», a avancé le gardien Romuald Peiser, qui a signé son deuxième jeu blanc de la saison dans le dernier match à la Place TD dimanche dernier.

Même si le Fury redoute les Strikers, Marcel De Jong croit que la forteresse de la Place TD viendra aider la cause de son équipe.

«Nous formons une équipe difficile à vaincre à domicile. Les Strikers s'en viennent jouer sur du gazon artificiel devant nos partisans. Je suis certain qu'ils n'aimeront pas ça. Il faut que ça joue à notre avantage», a raconté l'auteur du but vainqueur dans le gain de 1-0 contre l'Armada de Jacksonville dans le dernier duel du Fury.

Gonflé à bloc après avoir hérité d'une deuxième nomination dans l'équipe d'étoiles hebdomadaire de la NASL, Marcel De Jong assure que son équipe serait prête pour son prochain défi. «Les trois points à l'enjeu sont importants. Ils pourraient nous permettre de gagner quelques positions au classement.»

De son côté, le personnel des entraîneurs a analysé les derniers matches des Strikers et Paul Dalglish s'est rendu à l'évidence que les deux clubs pratiquaient des styles contraires. «Ils ont plusieurs joueurs étrangers. Leur approche est plus sud-américaine. Ils jouent à un rythme lent afin de garder le ballon le plus longtemps possible alors que nous jouons à haut rythme en appliquant beaucoup de pression sur l'adversaire. Je m'attends à ce qu'ils contrôlent le ballon. Ça sera à nous de les punir quand nous en prendrons possession.»

De Jong et De Guzman quittent

Membres de l'équipe canadienne masculine de soccer, Marcel De Jong et Julian de Guzman prendront le chemin de l'Autriche après le match de vendredi. L'équipe nationale disputera deux matches amicaux au cours des 10 prochains jours. De Jong et de Guzman rateront deux parties, dont la première manche de la demi-finale du championnat canadien Amway contre les Whitecaps de Vancouver le 1er juin. Ils seront aussi absents du match du 4 juin à Tampa Bay contre les Rowdies de Tommy Heinemann.

Blessé à l'aine le 24 avril dernier, le capitaine de Guzman n'a pas participé aux cinq derniers matches du Fury. Il s'est toutefois entraîné avec les membres de l'équipe cette semaine. Il pourrait reprendre sa place dans l'alignement vendredi soir, probablement à titre de remplaçant de fin de match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer