Le Fury écrase le FC Edmonton

Le gardien substitut Marcel DeBellis a effectué son... (Courtoisie, Fury d'Ottawa)

Agrandir

Le gardien substitut Marcel DeBellis a effectué son premier départ de l'année 2016 et il a brillé en effectuant quelques arrêts clés en première demie pour signer un blanchissage.

Courtoisie, Fury d'Ottawa

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury d'Ottawa a pris une sérieuse option sur sa série quart de finale du Championnat canadien Amway en écrasant le FC Edmonton 3-0 mercredi soir au stade Clarke Field.

La deuxième manche sera disputée à Ottawa mercredi prochain, mais la côte sera difficile à remonter pour les «Eddies» puisque les buts inscrits à l'étranger ont plus de poids dans la formule des séries de matches aller-retour. Le Fury a compté trois fois mercredi dans la capitale de l'Alberta.

À ses deux premières participations au Championnat canadien, les Ottaviens s'étaient inclinés devant Edmonton. Avec le résultat de mercredi, leurs chances sont excellentes d'enfin passer à la demi-finale contre les Whitecaps de Vancouver, une équipe de la MLS.

La troupe de Paul Dalglish a profité d'une pause dans sa saison printanière pour amorcer cette compétition totalement différente du bon pied, et ce, même si le capitaine Julian de Guzman n'avait pas fait le voyage à Edmonton. Devant le filet, Romuald Peiser avait aussi obtenu congé. Son substitut, Marcel DeBellis, a effectué son premier départ de l'année 2016 et il a brillé en effectuant quelques arrêts clés en première demie pour signer un blanchissage.

Fernando Timbo a rapidement ouvert la marque pour le Fury à la 13e minute grâce à un coup de tête sur un lancer franc de James Bailey. Carl Haworth a ajouté le but d'assurance à la 69e minute de jeu. Le Canadien a inscrit le but le plus facile de sa carrière avec le Fury en profitant d'une bévue défensive des «Eddies» dans la surface de réparation. Lance Rozeboom s'est emparé du ballon qu'il a refilé à Haworth, qui n'a eu qu'à le pousser dans un filet désert.

À la 74e minute, Idan Vered a inscrit le troisième but en plaçant une tête sur une passe parfaite de Marcel De Jong. Malgré la victoire, le Fury a perdu les services du défenseur Rich Balchan en deuxième demie. Si la blessure est grave, il y aura un trou du côté droit de la défensive la semaine prochaine.

De Jong parmi les étoiles

Directement impliqué dans les deux buts du Fury d'Ottawa lors d'un verdict nul de 2-2 contre le FC United du Minnesota samedi dernier, Marcel De Jong a facilement mérité sa place dans l'équipe d'étoiles de la semaine dans la NASL.

Le milieu de terrain âgé de 29 ans avait fait son entrée dans le match après la première demie et il a eu un impact immédiat. Sur le premier but à la 61e minute, sa passe transversale a été déviée par un défenseur du United FC, qui a finalement compté contre son camp. Il a ensuite complété une passe de Paulo junior dans les arrêts de jeu pour créer l'égalité 2-2.

«J'ai été très chanceux sur le premier but. Le gardien était mal positionné aussi. Ç'a aidé. Sur le deuxième but, c'était vers la fin du match. Il y avait des joueurs partout près du but quand leur gardien a échappé un ballon. J'ai foncé tête première et j'ai reçu une belle passe de Paulo», a expliqué l'international canadien âgé de 29 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer