Le Fury est prêt pour le FC Edmonton

« Nous sommes prêts. Nous avons fait le plein... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

« Nous sommes prêts. Nous avons fait le plein de confiance à nos deux derniers matches à domicile», a expliqué l'entraîneur-chef du Fury, Paul Dalglish.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis qu'ils sont rentrés dans la NASL en 2014, les joueurs et les entraîneurs du Fury d'Ottawa brûlent d'envie de pouvoir se comparer à une équipe de la MLS.

Une fois par année, l'occasion se présente au Fury pendant le championnat canadien Amway. En lever de rideau, les deux équipes canadiennes de la NASL s'affrontent dans une série aller/retour. En 2014 et 2015, le FC Edmonton est sorti vainqueur de cette série quart de finale. Les « Eddies » ont gagné le droit d'affronter deux équipes de la MLS dans la ronde suivante. Ils ont perdu contre Montréal en 2014 et Toronto en 2015.

Cette année, le gagnant de la série Ottawa/Edmonton devra se frotter aux Whitecaps de Vancouver. Le premier duel se tiendra dans la capitale de l'Alberta mercredi soir. Le match retour sera disputé à Ottawa une semaine plus tard, le 18 mai.

Opportunisme

« Nous sommes prêts. Nous avons fait le plein de confiance à nos deux derniers matches à domicile. Nous aurions gagné contre le Minnesota si nous avions été plus opportunistes. Si tu gagnes contre ce club dans notre ligue, tu dois être considéré comme un club des séries parce qu'ils y sont toujours », a expliqué l'entraîneur-chef du Fury, Paul Dalglish avant le départ du club mardi.

Ce dernier n'offrira de repos à personne pendant la série. Il tient à avancer au prochain tour de la coupe des Voyageurs. « Nous allons déployer notre meilleur alignement possible. Julian de Guzman devrait être prêt à effectuer un retour au jeu. Dennis Chin n'était pas disponible à la fin du dernier match en raison d'un malaise à une jambe. Il devrait être correct tout comme le défenseur Kyle Porter. À part Gerardo Bruna et Kyle Venter, nous avons une équipe en santé. Nous jouerons pour gagner. Nous voulons voir Vancouver ! »

Pour se donner une chance d'accéder au deuxième tour du championnat canadien, le Fury devra être bien meilleur qu'à sa première sortie à Edmonton le 24 avril. Les « Eddies » l'avaient emporté 2-0.

« Ce fut notre pire prestation de la saison. Nous étions sortis à plat. Nous formons une bien meilleure équipe maintenant et nous sommes bien plus en forme. La preuve, c'est que nous avons compté des buts dans les dernières minutes de jeu de nos deux derniers matches. Nous avons hâte d'avoir un autre essai contre Edmonton », a ajouté Dalglish.

Pour le héros du dernier match du Fury, le championnat canadien représente une occasion de racheter son mauvais début de saison. « Le championnat canadien, c'est comme une autre saison. On sait qu'on ne gagnera pas le championnat de la saison printanière de la ligue, mais nous pouvons gagner un autre prix maintenant. Ça sera difficile contre Edmonton, qui a une bonne équipe, mais au moins nous aurons l'occasion de finir la série à la maison. C'est une bonne chose », a raconté Marcel De Jong après avoir participé aux deux buts des siens samedi.

Le FC Edmonton occupe le cinquième rang de la NASL avec deux victoires, deux défaites et deux matches nuls. Le Fury est 9e sur 11 équipes avec une victoire, trois défaites et deux verdicts nuls.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer