D'une émotion à une autre

Un athlète peut passer par toute la gamme des émotions en l'espace de quelques... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Un athlète peut passer par toute la gamme des émotions en l'espace de quelques instants.

C'est ce qui s'est produit samedi avec Maxim Tissot, d'Aylmer, qui a été en partie responsable du premier but des Rapids du Colorado avant de marquer trois minutes plus tard un but spectaculaire dans le verdict nul de 2-2 de l'Impact.

Tissot a été projeté sous les feux de la rampe au cours de la dernière semaine en raison des blessures aux arrières latéraux Hassoun Camara et Donny Toia. Et le jeune homme de 24 ans s'en sort plutôt bien jusqu'ici.

«Il était dans une situation pas facile, mais il continue à se battre à 200% à l'entraînement, a raconté le défenseur Laurent Ciman après le match de samedi. C'est un gars qui a une superbe mentalité.

«J'espère qu'il va continuer à progresser comme ça et peut-être commencer à devenir un titulaire à sa position.»

Après avoir gradué de l'Académie de l'Impact en 2013, Tissot a pris part à 20 rencontres en MLS en 2014, avant de voir ce chiffre descendre à 11 en 2015 à la suite de l'arrivée de Toia, qui évolue aussi sur le flanc gauche.

Tissot a dû être patient en début de saison 2016, jouant même un match avec le FC Montréal pour garder la forme. Il voit sa patience et ses efforts récompensés depuis une semaine.

Il a joué pendant 70 minutes en relève à Camara samedi dernier face au Toronto FC, avant d'être du onze partant mercredi contre le New York City FC et samedi contre les Rapids.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer