Le Fury officiellement dans le pétrin

Dimanche, sur le terrain de Clarke Field, le... (Courtoisie, FC Edmonton)

Agrandir

Dimanche, sur le terrain de Clarke Field, le club de la capitale s'est incliné 2-0 devant le FC Edmonton.

Courtoisie, FC Edmonton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Romuald Peiser l'avait expliqué de façon très crue. Le Fury d'Ottawa n'avait pas le droit de subir la défaite ce week-end.

«L'équipe qui perdra ce match aura complètement raté son début de saison», avait déclaré le gardien, vendredi, avant de quitter pour Edmonton.

On peut donc dire que le début de saison du Fury est complètement raté.

Dimanche, sur le terrain de Clarke Field, le club de la capitale s'est incliné 2-0 devant le FC Edmonton.

C'est donc dire que le Fury connaît un très, très mauvais départ. Il occupe maintenant le 11e et dernier rang du classement général de la North American Soccer League.

Les deux rivaux canadiens de la NASL ont disputé une première demie assez serré. Peiser a été battu deux fois dans les 45 dernières minutes de jeu.

Le capitaine Albert Watson a été le premier à marquer. Il a redirigé un corner de Sainey Nyassi avec la tête à la 46e minute. Jake Keegan a inscrit le but d'assurance à la 69e.

Le Fury connaît un très, très mauvais départ.... (Courtoisie, FC Edmonton) - image 2.0

Agrandir

Le Fury connaît un très, très mauvais départ. Il occupe maintenant le 11e et dernier rang du classement général de la NASL.

Courtoisie, FC Edmonton

Il s'agissait incidemment des deux premiers buts de la saison des Eddies. Le club de l'Alberta avait été blanchi à ses trois premières sorties de la saison.

«Je trouve que nous avons joué de façon très correcte durant la première demie. Nous leur avons accordé très peu de chances de marquer durant cette période. Encore une fois, nous n'avons pas été capables de profiter des nôtres», a déclaré l'entraîneur-chef d'Ottawa, Paul Dalglish, après la rencontre.

«Nous avons eu de belles chances de leur faire mal. Nous ne l'avons pas fait. Il est difficile de gagner quand on ne marque pas de buts. Et on ne marque pas de buts en ce moment», a-t-il enchaîné.

Le gardien d'Edmonton, Matt VanOekel, a réalisé son deuxième blanchissage de la saison devant une très mince foule de 1500 spectateurs.

Mince consolation pour le Fury. Il vient de compléter une séquence de quatre matches consécutifs sur les terrains adverses.

L'équipe disputera cinq de ses six prochaines parties à la Place TD.

Le match inaugural à domicile sera présenté le samedi 1er mai. Le Miami FC, un club d'expansion, sera le club visiteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer