Ronaldo met un terme à sa disette à l'extérieur

Cristiano Ronaldo célèbre son but avec son entraîneur-chef Zinédine... (AFP)

Agrandir

Cristiano Ronaldo célèbre son but avec son entraîneur-chef Zinédine Zidane.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrew Dampf
Associated Press
Rome

Cristiano Ronaldo a mis un terme à sa disette sur les terrains adverses en concrétisant un spectaculaire but en deuxième demie du match qui s'est conclu 2-0 en faveur du Real Madrid contre l'AS Rome, mercredi, lors du premier match de la série aller-retour en huitièmes de finale de la Ligue des Champions de l'UEFA.

Cette victoire fut également la première de Zinédine Zidane à titre d'entraîneur-chef du club madrilène dans ce tournoi d'envergure internationale, et elle a permis au Real Madrid de prendre une sérieuse option sur les quarts de finale.

«Tout le monde s'attend à ce que (Ronaldo) marque, et aujourd'hui il y est parvenu, a dit Zidane. Je suis satisfait de ces deux buts sur la route et du fait que nous n'ayons rien alloué.»

Peu avant la 60e minute de jeu, Ronaldo a capté une passe de Marcelo sur le flanc gauche avant d'effectuer rapidement un crochet vers l'intérieur et de décocher un boulet de canon qui a dévié sur le défenseur romain Alessandro Florenzi.

Jese s'est ensuite amené en renfort à titre de substitut et a scellé l'issue de la rencontre avec un tir en angle à ras le sol, alors qu'il restait quatre minutes à écouler au match. En fin de compte, l'AS Rome n'a que lui-même à blâmer pour son échec, puisque le club italien a raté plusieurs belles occasions de créer l'égalité avant le filet de Jese.

Il s'agissait du premier but de Ronaldo à l'extérieur du stade Santiago Barnabeu depuis le 29 novembre, alors qu'il avait trouvé le fond du filet sur un penalty contre le SD Eibar.

Après le sifflet signalant la fin du match, Zidane a félicité chacun de ses joueurs, même ceux qui n'ont pas participé à la rencontre.

«Je le fais parce que c'est l'équipe qui est importante, a expliqué Zidane, qui avait marqué le but victorieux pour Madrid en finale de la Ligue des Champions en 2002 contre le Bayer Leverkusen. Ce sont les joueurs qui font la différence et aujourd'hui c'était Ronaldo - c'est souvent lui -, mais la contribution de tout le monde est essentielle, même de ceux qui ne jouent pas beaucoup. Nous gagnons en équipe.»

Le match retour sera disputé dans la capitale espagnole le 8 mars.

Dans l'autre match à l'affiche mercredi, Julian Draxler a réussi un doublé dans la victoire de 3-2 de Wolfbourg contre KAA La Gantoise.

À 22 ans seulement, Draxler s'est établi comme étant la nouvelle force créatrice au sein d'un club en difficulté. Il a fait vibrer les cordages tout juste avant et après le sifflet signalant la mi-temps du premier match de cette série aller-retour en huitièmes de finale.

À la 60e minute, Max Kruse a complété une belle manoeuvre qui donnait alors l'impression que le match retour ne serait qu'une simple formalité pour le club allemand.

Sven Kums a cependant marqué à la 80e pour la formation belge, et Kalifa Coulibaly a réduit l'écart à un seul but neuf minutes plus tard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer