Le Fury de retour à l'ouvrage

Le camp d'entraînement du Fury prend son envol... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le camp d'entraînement du Fury prend son envol lundi matin avec un nouvel entraîneur, Paul Dalglish, et de nouveaux visages sur le terrain.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury d'Ottawa n'a mis que deux saisons pour se faire un nom dans la North American Soccer League (NASL).

La troupe de Marc Dos Santos a atteint la finale du Soccer Bowl en novembre dernier, s'inclinant 3-2 contre le puissant Cosmos de New York. Au moment où le noyau de la formation ottavienne commençait à gagner le coeur des partisans, tout a basculé avec le départ de Dos Santos vers l'organisation du Sporting de Kansas City de la Major League Soccer.

L'arrivée du nouvel entraîneur-chef Paul Dalglish a ouvert les portes des écluses! Une douzaine de joueurs ont quitté l'organisation au cours des derniers mois, si bien qu'à l'ouverture du troisième camp d'entraînement du Fury lundi matin au Complexe Branchaud-Brière, il ne restera que huit visages familiers de la saison de rêve 2015.

Joueur le plus utile à l'équipe l'an dernier, le gardien Romuald Peiser sera toutefois de retour, tout comme son substitut Marcel DeBellis. Rafael Alves est le seul survivant de l'exode de la brigade défensive. Mason Trafford, Ryan Richter et Colin Falvey évolueront sous d'autres cieux cette année. Utilisé avec parcimonie l'an dernier, Brandon Poltronieri pourrait avoir l'occasion de voir un peu plus de temps de jeu avec le départ des trois solides défenseurs.

Au milieu du terrain, les partisans retrouveront le capitaine de l'équipe nationale senior du Canada, Julian de Guzman, ainsi que le jeune talent Mauro Eustaquio. Carl Haworth et Paulo Junior seront de retour en attaque, mais le meilleur compteur du club l'an dernier, Tommy Heinemann jouera en Floride cette saison tout comme le capitaine Richie Ryan.

Sinisa Ubiparipovic et Andrew Wiedeman sont parmi les autres gros noms qui devront être remplacés par quelques-uns des 11 nouveaux joueurs mis sous contrat par Paul Dalglish depuis quelques semaines.

Ce dernier s'est dit peiné de voir autant de joueurs quitter l'équipe, mais que le changement de garde lui permettra d'instaurer son propre style de jeu plus rapidement que prévu.

«Nous avons été capables d'obtenir de bonnes sommes d'argent pour les joueurs qui ont demandé un transfert et nous avons été en mesure de les investir dans d'autres joueurs de grand talent, plus jeunes et qui sont motivés de jouer à Ottawa pour passer en MLS», a dit l'Écossais à la veille de rassembler tous ses joueurs pour la première fois.

Paul Dalglish ne voulait pas identifier un joueur aux dépens des autres par rapport aux nouveaux venus, mais l'attaquant Gerardo Bruna, le milieu de terrain Johny Steele ainsi que les défenseurs Kyle Porter et Fernando Timbo sont probablement parmi ses meilleures prises.

Surnommé le «Messi de Madrid» à l'âge de 16 ans, Gerardo Bruna n'a pas connu la carrière escomptée avec le Real Madrid ou à Liverpool, mais il est encore jeune à 24 ans et Dalglish pense que son immense talent n'a pas encore été exploité. Bruna est encore sous contrat en Europe, mais son transfert pourrait se faire plus tôt que prévu.

«La saison morte a été très occupée, mais ça m'a donné l'occasion d'aller chercher des joueurs qui peuvent pratiquer le style de jeu axé sur l'offensive que je préfère. Je me place dans la peau des partisans. Ils veulent voir du soccer spectaculaire. L'an dernier, les entraîneurs ont eu beaucoup de succès avec un modèle défensif. Ils avaient les joueurs en place pour que ça marche. Cette année, nous aurons une attaque plus dynamique, plus énergique et plus affamée. Je suis très excité par la qualité des joueurs que nous avons acquis.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer