Le Fury recrute un milieu de terrain britannique

James Bailey arrive de la Super Ligue Indienne,... (Courtoisie)

Agrandir

James Bailey arrive de la Super Ligue Indienne, où il a évolué en 2015.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un Britannique arrive, un Irlandais s'en va.

Le Fury d'Ottawa a annoncé la mise sous contrat d'un vétéran joueur de milieu de terrain anglais vendredi. En contrepartie, le club a annoncé que Colin Falvey allait poursuivre sa carrière avec le Indy Eleven, là où le défenseur irlandais pourra rejoindre Sinisa Ubiparipovic, un autre membre de l'équipe finaliste de la NASL en 2015.

L'homme de fer de l'unité défensive ottavienne avait demandé un transfert. Comme l'équipe d'Indianapolis a offert une somme intéressante pour l'attirer chez lui, le Fury a accepté le marché. Âgé de 30 ans, Falvey s'était dressé tel un mur la saison dernière au sein de la meilleure ligne défensive de toute la ligue. Sa fougue va manquer au Fury, mais l'équipe était toutefois heureuse de parler de sa nouvelle acquisition.

James Bailey arrive de la Super Ligue Indienne où il a évolué en 2015, mais le milieu de terrain âgé de 27 ans a connu de belles années dans le Championnat de la ligue anglaise (2e division). Natif de Bollington en Angleterre, il a disputé plus de 180 matches en deuxième et troisième divisions là-bas.

«James a plusieurs cordes à son arc, mais il excelle surtout dans son jeu de passes. Il possède aussi des qualités techniques vitales pour le système de jeu axé sur la possession du ballon que nous voulons instaurer. Il a les habiletés athlétiques pour se promener d'un but à l'autre du terrain et appliquer de la pression sur l'adversaire», a expliqué l'entraîneur-chef du Fury, Paul Dalglish.

En Angleterre, Bailey a joué avec le Crewe Alexandra de 2007 à 2010 avant de passer au Derby County dans le championnat de la ligue anglaise de 2010 à 2014. Il a été transféré à Barnsley en 2015, saison qu'il a partagée entre l'Angleterre et les Indes.

Sans hésitation

Professionnel depuis l'âge de 19 ans, Bailey n'a pas hésité longuement avant de dire oui à Paul Dalglish quand ce dernier lui a donné un coup de fil pour l'attirer en Amérique du Nord.

«L'occasion qui se présente m'enchante. Quand Paul a téléphoné pour me proposer de le suivre à Ottawa, je n'y ai même pas pensé une minute. J'étais prêt à me joindre au Fury sur-le-champ!»

Le Fury a maintenant 17 joueurs sous contrat en vue de la saison 2016 qui débutera le 3 avril à New York.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer