Match nul et second rang pour le Fury

Le compteur du match pour le Fury, Aly... (Courtoisie)

Agrandir

Le compteur du match pour le Fury, Aly Alberto Hassan

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une séquence record de 12 matches sans défaite à l'étranger n'aura pas été suffisante au Fury d'Ottawa pour remporter le championnat combiné des saisons printanières et automnales de la NASL.

Un match nul de 1-1 à Atlanta samedi a permis aux Ottaviens de terminer la saison régulière avec 56 points au classement, mais le Cosmos de New York a réussi à égaler cette marque avec un gain de 2-0 contre les Rowdies de Tampa Bay quelques heures plus tard. Pour départager les deux équipes aux fiches identiques de 15 victoires, quatre défaites et 11 matches nuls, il a fallu se rendre au différentiel de buts marqués/accordés. Encore là, les deux équipes étaient sur un pied d'égalité à +19. C'est au deuxième bris d'égalité que le Cosmos a pu mettre la main sur le premier rang du classement général puisqu'il a marqué sept buts de plus que le Fury au cumulatif des deux saisons.

En reculant d'un rang, le Fury s'est compliqué la tâche pour son duel de la demi-finale puisque les deux meilleures formations de la saison d'automne devront en découdre au stade de la Place TD dimanche pour passer à la finale.

Le FC United du Minnesota a accumulé 53 points au classement combiné, bon pour le troisième rang, mais il a suivi le Fury (45 points) au deuxième rang de la saison d'automne avec 39 points, trois de plus que le Cosmos de New York, qui recevra les Strikers de Fort Lauderdale dans l'autre demi-finale. En cas de victoire dimanche, le Fury irait ensuite disputer la finale à New York si le Cosmos l'emporte, mais si les Strikers devaient causer la surprise, la finale de la NASL aurait lieu à Ottawa.

La troupe de Marc Dos Santos devra être à son mieux pour vaincre le FC United, seule équipe à vaincre le Fury pendant la saison d'automne. Ça s'était passé à Ottawa en août et ça s'était terminé dans le grabuge alors que les partisans ont lancé des objets en direction des joueurs du FC United qui célébraient leur victoire de 2-1.

Samedi, dans le dernier match de la saison régulière, les Ottaviens ont failli goûter à leur deuxième défaite de la saison automnale contre les Silverbacks. Jouant avec une formation réduite pour prévenir les blessures, le Fury a vu l'adversaire prendre les devants 1-0 dès la quatrième minute de jeu sur un coup franc de Junior Burgos qui n'a laissé aucune chance au gardien Marcel DeBellis. Le gardien substitut du Fury a été solide jusqu'à ce que Aly Alberto Hassan vienne créer l'égalité à 1-1.

«Je suis fier de l'effort que nos joueurs ont déployé sur le terrain. Je félicite nos joueurs pour une saison fantastique et leur attitude exemplaire dans les 30 matches que nous avons joués. Maintenant, il est temps de se concentrer pour le match le plus important de notre courte histoire», a indiqué l'entraîneur-chef, Marc Dos Santos.

Le Fury a eu une frousse à la 58e minute de jeu quand le défenseur Colin Falvey a dû être remplacé en raison d'une blessure. L'Irlandais a vu sa séquence de fer prendre fin. Il avait joué dans toutes les minutes du club cette année. Son retrait du match aurait été préventif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer