À un petit point d'un championnat historique

Le Fury détient une priorité de six points... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le Fury détient une priorité de six points au sommet du classement de la saison automnale, après une victoire de 1-0 contre les Scorpions.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury d'Ottawa a franchi un pas de plus vers le championnat de la saison automnale de la NASL en enregistrant une victoire de 1-0 contre les Scorpions de San Antonio par un dimanche après-midi frigorifique au stade de la Place TD.

Privé de Richie Ryan, son capitaine blessé au milieu du terrain, le Fury a accueilli à bras ouverts le retour de Mauro Eustaquio qui venait de rater trois matches en tentant d'aider le Canada à se qualifier aux Jeux olympiques de Rio. L'athlète de 23 ans a inscrit le seul but du match à la 69e minute de jeu quand son tir a touché le poteau avant d'aboutir dans le fond du filet.

«Nous n'avons pas réussi à qualifier le Canada aux Jeux avec notre quatrième place (dans le dernier tournoi de la CONCACAF), mais je suis de retour à Ottawa et toute ma concentration est dédiée au Fury maintenant. Peu importe qui marque les buts, c'est la victoire qui prime», a expliqué Eustaquio, qui enfilait ainsi son deuxième but de la saison.

Julian De Guzman, capitaine de l'équipe canadienne senior de soccer, a amassé son premier point de la saison sur le but qu'il a orchestré en compagnie de Sinisa Ubiparipovic.

La victoire procure une priorité de six points au Fury au sommet du classement de la saison automnale. L'équipe de Marc Dos Santos a aussi pris deux points d'avance en tête des classements combinés. L'entraîneur-chef québécois a répété qu'une place en séries éliminatoires n'est pas suffisante pour son équipe.

«Les trois points font en sorte que nous sommes encore plus près de réaliser quelque chose de gros. Nous croyons qu'il est important pour ce club de gagner des trophées. Nous avons une occasion unique de le faire. Pas question de lever le pied.»

Le Fury n'a besoin que d'un point à ses deux derniers matches de la saison pour s'assurer du championnat de la saison automnale. Le moindre point perdu par le FC United du Minnesota ferait également l'affaire. En décrochant ce titre, les Ottaviens seraient assurés de disputer leur match de la demi-finale à la maison. Le titre des saisons combinées assurerait aussi le club d'être l'hôte de la finale en cas de victoire en demi-finale.

Affronter le froid

Ils étaient 5023 spectateurs à braver le froid pour cette dernière partie locale de la saison régulière 2015. Il faisait 1 °C quand le match a débuté. Les Scorpions avaient quitté le Texas avec une température de 26 °C et Mauro Eustaquio pense que cet élément a joué en faveur du Fury.

«C'est difficile de jouer dans le froid. Nous jouons au Canada et il faut s'y habituer. San Antonio n'a pas l'habitude de s'entraîner dans le froid. Il fallait en tirer profit. Qu'il neige, qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, nous devons faire notre travail sur le terrain.»

Encore un jeu blanc

Le gardien Romuald Peiser en est un parmi tant d'autres qui a fait son travail dimanche. En repoussant trois bons tirs des Scorpions, il a signé son 14e jeu blanc et sa 14e victoire de la saison, deux records de la NASL. Sa saison de rêve pourrait lui valoir le ballon d'or (joueur le plus utile) et le gant d'or (meilleur gardien) de la ligue, mais le Français de 38 ans ne pense pas aux honneurs individuels.

«Si j'en suis rendu là, c'est grâce à l'équipe devant moi. Nous avons de bons résultats grâce à elle. Nous avons amassé énormément de points. C'est un régal et un véritable plaisir pour moi de jouer à Ottawa. Nous sommes si près du but de gagner un trophée pour la ville.»

Le Fury aura l'occasion d'enlever le championnat de la saison automnale mercredi en rendant visite à l'Armada de Jacksonville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer