Match nul et classement serré

Les efforts de Drew Beckie et de Tom... (Courtoisie Matt May)

Agrandir

Les efforts de Drew Beckie et de Tom Heinemann n'ont pas suffi pour permettre au Fury de battre les Rowdies samedi à Tampa Bay.

Courtoisie Matt May

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury d'Ottawa est demeuré invaincu à ses 10 derniers matches à l'étranger en livrant un match nul de 1-1 aux Rowdies de Tampa Bay samedi soir, mais le point amassé n'a pas été suffisant pour lui permettre de rester au sommet des classements combinés de la NASL.

Le Cosmos de New York (50 points en 28 matches) a facilement disposé du FC Edmonton dimanche pour reprendre les commandes du classement des saisons printanières et automnales avec un point d'avance sur Ottawa et Minnesota (49 points en 27 matches). Le Fury a toutefois gardé son emprise sur le premier rang de la saison automnale alors qu'il devance toujours le FC United du Minnesota par trois points avec seulement trois parties à écouler.

Samedi, la troupe de Marc Dos Santos semblait se diriger vers un cinquième triomphe consécutif sur la route alors qu'elle menait 1-0 en plus de bénéficier de l'avantage d'un joueur sur le terrain à partir de la 77e minute quand Darnell King a été expulsé après avoir reçu son deuxième carton jaune. Malgré quelques bonnes attaques ottaviennes, le milieu de terrain des Rowdies Freddy Abu a expédié un ballon par-dessus la défensive du Fury pour rejoindre Brian Shriver, qui a ensuite battu Romuald Peiser à la 88e minute de jeu.

Tom Heinemann avait inscrit le premier but du match à la 42e minute. Le huitième but de la saison de l'attaquant américain a ainsi établi un nouveau record d'équipe.

«Nous avons connu un match difficile, a expliqué l'entraîneur-chef Marc Dos Santos. Nous avions bien fait pour prendre l'avance 1-0 à la mi-temps, mais nous n'en avons pas fait assez en deuxième demie pour mettre le match hors de la portée des Rowdies. J'ai senti que nous étions perdus au milieu du terrain et que nous n'avions pas gardé la possession du ballon quand nous aurions dû le faire. Quand même, ce point récolté sur la route pourrait être fort utile à la fin de la saison.»

Il faut dire qu'au milieu du terrain, le Fury a été privé de son capitaine pendant toute la partie. Richie Ryan était sur le banc, mais le club n'a pas fait appel à ses services alors qu'il se remettait d'un claquage à une cuisse. Quand l'Irlandais de 30 ans n'est pas dans l'alignement, les choses ont tendance à se compliquer pour le Fury, et ce, même si Julian De Guzman a effectué son premier départ en plus de six semaines au milieu du terrain.

Les Rowdies au quatrième rang

En soutirant un point in extremis au Fury en désavantage d'un joueur dans les dernières minutes de jeu, les Rowdies ont pris possession du quatrième rang du classement combiné. Si les séries devaient commencer demain, Ottawa ferait face au Minnesota à domicile le 8 novembre et New York accueillerait Tampa Bay.

Défait une seule fois à ses 22 derniers matches, le Fury disputera son dernier match local dimanche prochain quand il accueillera les Scorpions de San Antonio. Il s'agira du match dédié à l'appréciation des partisans.

jfplante@LeDroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer