Victoire, blanchissage et séries

Le Fury s'est imposé 2-0 hier face au... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le Fury s'est imposé 2-0 hier face au FC Edmonton. La troupe ottavienne compte une seule défaite à ses 21 derniers matches.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y aura du soccer en novembre pour le Fury d'Ottawa!

En remportant un quatrième match de suite devant 6050 spectateurs à la Place TD hier, les protégés de Marc Dos Santos ont assuré leur place dans les séries éliminatoires de la NASL. Équipe d'expansion en 2014, le Fury n'aura mis que deux saisons pour réussir l'exploit. Les quatre meilleures formations du circuit à 11 clubs participeront aux demi-finales dans un mois. Reste à déterminer si Ottawa amorcera sa demi-finale à domicile, mais tout porte à croire que les partisans du club auront l'occasion de voir leurs préférés à l'oeuvre à la Place TD. Les Ottaviens conservent une avance de cinq points au sommet du classement de la saison automnale avec quatre matches à jouer.

Hier, le Fury (13-9-4) s'est imposé par la marque de 2-0 face au FC Edmonton grâce aux deux buts du vétéran Sinisa Ubiparipovic. Paulo junior lui a servi une belle passe dans la boîte à la 23e minute pour ouvrir la marque. À la 73e minute, l'ancien de l'Impact de Montréal a saisi son propre retour à la suite d'un centre de Ryan Richter pour confirmer le triomphe des siens.

Vêtu d'un maillot rose en appui à la recherche pour contrer le cancer du sein, Romuald Peiser a arrêté trois lancers des Eddies (9-7-10) pour inscrire son 13e jeu blanc de la saison. Il a ainsi égalé un record de la NASL.

«J'ai déjà fait plusieurs jeux blancs en France et au Portugal, mais jamais autant. Il faut dire que j'ai un club vraiment costaud devant moi. Je remercie Marc Dos Santos de m'avoir fait venir à Ottawa. C'est un beau cadeau. Nous sommes assurés de participer aux séries, mais nous sommes plus ambitieux que ça. Nous voulons maintenant le titre des deux saisons combinées», a expliqué le gardien français de 36 ans.

À la suite de la victoire du Minnesota United contre Tampa Bay la veille, le Fury avait momentanément perdu son premier rang du classement général, mais les trois points acquis contre Edmonton ont replacé le Fury au sommet des classements combinés avec deux points d'avance sur le United. En véritable rouleau compresseur, le Fury n'a perdu qu'un seul de ses 21 derniers matches.

Remerciements

Toujours émotif dans ses envolées oratoires d'après match, Marc Dos Santos a été fidèle à lui-même hier. «Nous venons d'accomplir notre première mission, mais nous visons encore plus haut. Nous avons la chance de gagner un trophée pour la ville. Minnesota nous talonne. J'ai regardé leur match avec un chandail de Tampa Bay sur le dos samedi. La tâche sera très difficile.»

L'entraîneur-chef québécois avait beaucoup de monde à remercier après avoir obtenu cette qualification historique en séries. Il a évidemment félicité ses joueurs, mais il a pris le temps de souligner le travail de ses supérieurs et de leur approche pour effacer l'image d'Ottawa, ville perdante.

«Nous n'aurions rien accompli sans le soutien de la haute direction de l'OSEG (Ottawa Sports & Entertainement Group). En avril, après un mauvais départ et trois défaites consécutives, la direction est restée derrière nous. Elle a cru en nous. Ç'a fait la différence. Nous savions que nous avions une chance de participer aux séries avec notre plan. Ottawa traîne la réputation d'une ville aux équipes perdantes. Tout ça est en train de changer parce que l'OSEG a adopté une mentalité de champions.»

Contrairement aux Blue Jays de Toronto qui ont bruyamment célébré leur participation en séries éliminatoires au baseball majeur, les joueurs du Fury ont festoyé sobrement hier.

«Nous venons de réaliser notre quatrième objectif en importance. Il reste à gagner le championnat de la saison automnale, du classement combiné et le gros trophée des séries. Il reste beaucoup de soccer à jouer», a rappelé le capitaine Richie Ryan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer