Plus rien n'arrête le Fury

Tom Heinemann a marqué deux buts samedi contre... (Courtoisie NASL)

Agrandir

Tom Heinemann a marqué deux buts samedi contre les Railhawks. Le Fury l'a emporté 3-1.

Courtoisie NASL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avant d'amorcer son plus long séjour à l'étranger de la saison, Marc Dos Santos se serait contenté d'une récolte de cinq points sur une possibilité de neuf.

L'entraîneur-chef du Fury d'Ottawa n'avait jamais osé croire qu'il était possible d'empocher neuf points en si peu de temps contre quelques-unes des meilleures formations de la NASL. Il a peut-être sous-estimé la force de caractère de ses équipiers. En l'emportant 3-1 en Caroline samedi, le Fury a célébré son troisième triomphe en huit jours. Il s'est ainsi grandement simplifié la vie puisqu'il est pratiquement assuré d'une participation en séries éliminatoires.

Avec cinq matches à jouer, Ottawa domine le classement de la saison automnale avec cinq points d'avance sur le Minnesota United. Le Fury a aussi accédé au premier rang du classement combiné de la NASL pour la première fois de son histoire. Au classement général, il a maintenant avec deux points de priorité sur le Minnesota United et le Cosmos de New York.

«Ce que ce groupe de joueurs a accompli durant ce voyage est absolument fantastique. Je ne pourrai jamais dire jusqu'à quel point je suis fier d'eux. Même si la fatigue aurait pu être un facteur, nous avons commencé le match avec détermination et nous avons exploité les faiblesses des Railhawks», a déclaré le fier entraîneur-chef.

Avec ses victoires à Fort Lauderdale, à New York et en Caroline, le Fury (12-9-4) a égalé un record de la NASL en enregistrant six gains consécutifs sur la route. Il a aussi amélioré son propre record avec un neuvième match sans défaite dans des stades étrangers. Avec leur récolte de 45 points au classement général, les Ottaviens ont maintenant 14 points d'avance sur la dernière équipe qui tente de se classer en séries éliminatoires.

Tom Heinemann a mené la charge des visiteurs contre les Railhawks samedi. L'Américain a compté ses sixième et septième buts de la saison aux 19e et 33e minutes de jeu. Heinemann a ainsi égalé un record d'équipe établi par Oliver Minatel l'an dernier. Paulo junior a ajouté son troisième but en deux matches dans les arrêts de jeu de la mi-temps pour donner un coussin de trois buts au Fury.

Nacho Novo, ancienne gloire des Rangers de Glasgow, a été le seul à déjouer le gardien Romuald Peiser sur un tir de pénalité en deuxième demie. C'était son neuvième filet de la saison.

En encaissant une première défaite à domicile contre Ottawa, les Railhawks (6-8-11) ont vu leurs chances de participer aux séries prendre un dur coup et Marc Dos Santos a félicité ses «guerriers de la route» à son retour en ville hier.

«Nos joueurs étaient bien préparés. Nous avons surpris nos adversaires avec notre contre-attaque pendant tout le voyage. Et quand nos joueurs passent autant de temps ensemble, ils développent aussi un sens de la famille», a dit l'entraîneur au sujet des succès de son club sur la route.

Le Fury retrouvera ses partisans dimanche prochain alors qu'il affrontera le FC Edmonton. Il s'agira de l'avant-dernier match présenté au stade de la Place TD avant les séries éliminatoires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer