Le Fury prie pour la santé

Samedi, le Fury sera privé des milieux Julian... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Samedi, le Fury sera privé des milieux Julian De Guzman (sur la photo) et Drew Beckie.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Fury se pointera sur le terrain un brin amoché, samedi après-midi, à la Place TD.

L'équipe sera privée des milieux Julian De Guzman et Drew Beckie. «Ce n'est pas l'idéal, a avoué l'entraîneur-chef Marc Dos Santos, vendredi, à la veille de la visite des Strikers de Fort Lauderdale. Nous sommes fragiles à la position de milieu de terrain. Nous n'avons plus de marge de manoeuvre. Nous allons prier que tout le monde puisse jouer les 90 minutes.»

De Guzman et Beckie devraient être en mesure de revenir au jeu durant le prochain voyage du Fury, qui disputera trois parties en neuf jours sur la route.

Mais avant de faire leurs bagages, le Fury devra trouver une façon de venir à bout des Strikers. Une équipe qu'elle n'a pas vaincue depuis ses débuts dans la NASL.

Ottawa a perdu trois des quatre affrontements en plus de se contenter d'un verdict nul.

«C'est un peu notre bête noire, a soutenu Dos Santos. C'est une équipe très bonne techniquement. [...] Elle possède un bon jeu court. Elle a plusieurs joueurs brésiliens et du Honduras.»

Surtout, les visiteurs seront affamés. Ils occupent le cinquième rang au classement général. Les quatre premiers clubs accèdent aux éliminatoires. Et pour ajouter encore plus de piquant, les Strikers et le Fury s'affronteront à nouveau dans une semaine en Floride.

«Ce seront deux matches différents. Ici, nous jouons sur une surface synthétique. À Fort Lauderdale, la partie sera disputée sur du gazon», a rappelé Dos Santos.

Les Strikers se pointeront reposés. Ils ont profité d'une pause de... 14 jours depuis leur dernière sortie, le 29 août.

«Ils s'amènent ici sur une belle lancée. Ils ont gagné leurs trois derniers matches», a noté le capitaine Richie Ryan.

Trois victoires durant lesquelles ils ont inscrit 11 buts. Les Strikers peuvent aussi se vanter d'aligner le meilleur marqueur de la NASL, Stefano Pinho, qui a secoué les cordages à 12 reprises.

Plus de 5600 billets ont été vendus en cet affrontement qui débutera sous le coup de 15h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer