Sous le signe de l'intensité

L'Impact de Montréal attend maintenant la visite du... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

L'Impact de Montréal attend maintenant la visite du D.C. United, samedi.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Dominic Oduro a marqué en première demie pour l'Impact de Montréal, mais Lloyd Sam a répliqué tôt en deuxième demie pour les Red Bulls de New York dans un verdict nul de 1-1, hier au stade Saputo.

L'Impact, qui n'a subi qu'une seule défaite à ses cinq dernières sorties (3-1-1), a évité le pire en fin de rencontre après que son général en défensive Laurent Ciman eut été expulsé. Sur la dernière action du match, un coup franc de l'ancien de l'Impact Felipe a abouti sur le poteau à la gauche du gardien Evan Bush.

Oduro a touché la cible à la 42e minute, marquant ainsi son quatrième but en cinq matches. Sam a riposté à la 52e minute pour les Red Bulls, qui sont invaincus à leurs trois dernières rencontres à l'étranger (2-0-1).

Le match a été disputé sous le signe de l'intensité. Le capitaine des Red Bulls Dax McCarty s'en est même pris à son coéquipier Karl Ouimette en deuxième demie. Six cartons ont été distribués par l'arbitre Ted Unkel et Ciman a reçu son deuxième à la 79e minute. L'Impact est ensuite parvenu à sauver un point en resserrant son jeu en défensive.

Par ailleurs, les partisans ont pu à nouveau souhaiter la bienvenue à leur nouveau héros Didier Drogba. L'ancienne étoile de Chelsea et de l'équipe nationale de la Côte d'Ivoire, qui est arrivée à Montréal mercredi dernier, a fait un tour de piste lors de la mi-temps et a envoyé quelques ballons dans la foule. L'autre nouveau venu, Johan Venegas, a aussi eu droit à une belle ovation des 19213 spectateurs, quand il a fait son entrée à la 62e minute, en relève à Andrés Romero.

L'Impact poursuivra sa séquence de quatre rencontres à domicile, incluant le match aller de la finale du Championnat canadien, avec un duel contre le D.C. United, samedi. Ciman sera toutefois suspendu pour ce match en raison de son expulsion.

LIMITER LES DÉGÂTS

Profitant du jeu désorganisé de l'Impact, les Red Bulls ont menacé à plusieurs reprises lors du premier quart d'heure de jeu.

L'Impact l'a particulièrement échappé belle à la 14e minute quand Ciman a reçu seulement un carton jaune pour une touche avec la main, qui a empêché Bradley Wright-Phillips de se rendre jusqu'au filet montréalais. L'entraîneur-chef des Red Bulls, Jesse Marsch, a passé de longues minutes à tenter d'obtenir des explications de l'arbitre.

Les locaux ont tranquillement pris le contrôle par la suite. Oduro a été le plus menaçant, forçant le gardien Luis Robles à faire un bel arrêt à la 29e minute et en mettant la table pour une bonne frappe de Donny Toia à la 32e minute.

Oduro s'est ensuite amené seul devant Robles à la 40e minute, mais il a préféré remettre de l'autre côté vers Duka et sa remise a été coupée par le défenseur Kemar Lawrence.

Ce n'était que partie remise pour Oduro, qui a finalement ouvert la marque à la 42e minute. Il a d'abord placé le ballon derrière le défenseur Ouimette pour Duka. Ce dernier a été contré par McCarty, mais Oduro a bien suivi le jeu et a décoché une puissante frappe qui a fait bouger les cordages.

Les Red Bulls ont toutefois répliqué dès la 52e minute. Un long centre de Mike Grella est passé par-dessus Ciman et Victor Cabrera et a abouti sur le pied de Sam, qui n'a eu qu'à faire dévier le ballon dans l'ouverture.

Le reste de la demie a été marqué par une distribution généreuse de cartons jaunes. À cause de son indiscipline, l'Impact s'est retrouvé en désavantage d'un joueur à partir de la 79e minute, quand Ciman a été expulsé après avoir écopé un deuxième carton jaune pour une faute un peu trop agressive au goût de l'arbitre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer