Les «guerriers» s'imposent

La troupe ottavienne de Marc Dos Santos a...

Agrandir

La troupe ottavienne de Marc Dos Santos a vaincu les RailHawks de la Caroline 2-1, dimanche à la Place TD.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Son point de presse n'a duré que vingt secondes après le match du Fury.

Fâché Marc Dos Santos? Pas du tout. Au contraire. L'entraîneur-chef québécois était fier de son équipe qui est demeurée invaincue pour une dixième partie de suite, hier après-midi, devant 5175 spectateurs à la Place TD.

Ottawa a gagné 2-1 contre les RailHawks de la Caroline grâce à un but de Carl Haworth en temps de réparation. Cette troisième victoire d'affiliée propulse le club de la capitale au premier rang du classement cumulatif de la NASL.

«Je laisse le plancher à mes joueurs, a commencé par dire Dos Santos.

«Écrivez simplement que j'ai dirigé un groupe de guerriers. C'est tout.»

Il s'agissait d'une troisième sortie en huit jours pour le Fury, qui avait gagné mercredi contre Atlanta et dimanche dernier contre Indianapolis.

Le réservoir d'énergie n'était peut-être pas plein, mais le Fury a trouvé une façon de gagner.

«Enfin, nous commençons avoir un peu de chance de notre bord», a lancé Haworth lors d'une entrevue diffusée sur l'écran géant après le match.

À son premier départ avec sa nouvelle équipe, Aly Hassan a marqué un but à la 20e minute de jeu. Une avance du Fury qui a tenu jusqu'à la 81e minute lorsque l'attaquant Nacho Novo a créé l'égalité. Il a profité d'une rare faille dans la défensive locale pour glisser le ballon derrière Romuald Peiser.

Le gardien français avait réussi deux arrêts spectaculaires plus tôt dans la joute. Les deux seuls autres moments durant lesquels les visiteurs ont montré des dents.

Les RailHawks ont dû se débrouiller avec un joueur en moins pendant une bonne partie de la deuxième demie. Le milieu Wells Thompson a été expulsé après avoir enguirlandé l'arbitre. Il s'était vu décerner un carton jaune plus tôt.

Ottawa a exercé beaucoup de pression sur la Caroline en fin de match afin de reprendre l'avance. Tom Heinemann a notamment envoyé sa frappe quelques pouces au-dessus de la barre transversale.

Ce ne fut que partie remise, Haworth redirigeant un ballon de Ryan Richter pour la victoire.

«Nous avons répété ce jeu durant nos entraînements. J'ai parié qu'il allait envoyer le ballon au bon endroit. Je n'ai eu qu'à toucher le ballon», a soutenu le milieu de terrain du Fury.

Haworth et ses amis pourront enfin refaire leurs forces. Leur prochain match n'est prévu que dimanche à Edmonton.

mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer