Le Canada passe en quarts

Le Canada connaîtra son prochain adversaire aujourd'hui, alors... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le Canada connaîtra son prochain adversaire aujourd'hui, alors que la Norvège et l'Angleterre s'affrontent à Ottawa.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
VANCOUVER

La Québécoise Josée Bélanger a marqué à la 52e minute, la gardienne Erin McLeod a effectué les arrêts clés et le Canada a obtenu son billet pour les quarts de finale, dimanche, en défaisant la Suisse 1-0 à la Coupe du monde féminine de soccer.

À la suite d'une séquence très menaçante en attaque, la joueuse de défense Rhian Wilkinson a empêché un dégagement en renvoyant le ballon dans la surface. La capitaine Christine Sinclair a alors servi une courte passe à Bélanger, qui a frappé le ballon de la gauche pour déjouer Thalmann et semer l'hystérie chez les 53 855 partisans vêtus de rouge.

McLeod s'est ensuite chargée du reste en frustrant notamment Vanessa Bernauer à bout portant vers la fin de la rencontre.

La formation unifoliée affrontera le gagnant du duel entre l'Angleterre et la Norvège, samedi, lors des quarts de finale présentés au Stade BC Place. Les deux équipes européennes s'affronteront aujourd'hui, à Ottawa.

Le Canada n'avait toujours pas gagné contre des équipes européennes à la Coupe du monde (0-9-1). Les Canadiennes maintenaient cependant une fiche de 12-7-4 sous les ordres de l'entraîneur John Herdman face aux équipes du Vieux Continent toutes compétitions confondues.

Il s'agit seulement de la deuxième participation du Canada à la ronde éliminatoire en six présences à la Coupe du monde. Les Canadiennes ont pris le quatrième rang en 2003.

Bélanger s'illustre

Malgré un début de match quelque peu chancelant, les Canadiennes ont bien failli ouvrir la marque à la 14e minute. Bélanger a frappé à la porte lorsqu'elle y est allée d'une longue frappe flottante, qui a terminé sa course sur le poteau à la droite de la gardienne Gaëlle Thalmann.

À l'autre extrémité du terrain, McLoed a dû se signaler en repoussant le tir de Ramona Bachmann à la 11e en plongeant à sa gauche. Elle a aussi dû calmer ses coéquipières qui ont semblé désorganisées à certains moments lorsque les Suissesses se sont mises à graviter autour de la surface de réparation.

Au retour du vestiaire, Melissa Tancredi a mis Thalmann à l'épreuve pour la première fois de la rencontre en déviant de la tête le dégagement de McLeod, effectué du centre du terrain. Bélanger a ensuite obtenu une deuxième chance de mettre les siennes en avant à la 52e minute, et elle ne l'a pas ratée.

La Québécoise est passée près d'en rajouter à la 68e minute lorsque les Canadiennes ont semé la panique. Elle s'est emparée du ballon dans la surface alors que la gardienne Thalmann était hors position. Bélanger a tiré en direction de la cage abandonnée, mais la capitaine Caroline Abbé a sauvé la mise pour son équipe en bloquant la frappe avant de dégager.

Les Suissesses ont menacé à leur tour à la 78e minute, mais elles se sont butées à Mcleod.

Partager

À lire aussi

  • Josée Bélanger: un but qui marque l'histoire

    Sports

    Josée Bélanger: un but qui marque l'histoire

    Ce n'était pas le Canadien de Montréal, ni les Alouettes, ni même les Blue Jays de Toronto ou les Canucks de Vancouver. Lundi soir, la grande vedette... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer