Les Espagnoles éliminées

La Corée a remporté le match 2-1.... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

La Corée a remporté le match 2-1.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'Espagne et la République de Corée se devaient de gagner à tout prix pour poursuivre leur route en Coupe du monde 2015. Un verdict nul n'arrangeait rien. Les deux clubs auraient vu leur aventure se terminer à Ottawa devant cette éventualité.

Transportées par le son des tambours depuis le haut des gradins du côté sud du stade de la Place TD, les Coréennes ont semé l'hystérie chez leurs partisans quand Sooyan Kim a brisé une égalité de 1-1 à la 78e minute de jeu sur un tir qui ressemblait plutôt à une passe, mais qui est passé par-dessus la tête de la gardienne espagnole Ainhoa Tirapu.

Les Asiatiques ont tenu bon même quand Sonia Bermudez a obtenu un lancer franc dans les arrêts de jeu qui aurait pu mettre fin à leurs espoirs. Le tir a frappé la barre transversale et la Corée a gagné 2-1 pour passer au prochain tour où elle retrouvera la France.

Soyun Ji jubile

Joueuse du match des Taeguk Leadies, Soyun Ji, a célébré follement le but gagnant. Elle a expliqué son excès de joie après le match. «Ça fait 12 ans que notre pays n'a pas participé à la Coupe du monde. J'avais l'impression que nous venions de gagner le titre! J'avais promis au moins une victoire avant de partir. La pression vient de tomber, mais il faudra nous remettre de nos émotions et montrer à la France que nous ne serons pas une proie facile à notre prochain match.»

Des changements payants

On ne donnait pas cher de la peau des Coréennes à la mi-temps. La capitaine Veronica Boquete avait donné une avance de 1-0 à l'Espagne dans une première demie dominée complètement par La Roja, qui aurait pu prendre les devants 3-0 si elles avaient fait preuve d'opportunisme. Elles ont contrôlé le ballon pendant 58% du temps de jeu, mais les Coréennes ont procédé à quelques changements à leur alignement en deuxième moitié. La capitaine Sohyun Cho a d'abord créé l'égalité 1-1 à la 53e minute, puis Sooyan Kim a joué les héros à la 78e minute. Elle était rentrée dans le match à la mi-temps et disputait ses premières minutes du tournoi!

«Elle était blessée et pas disponible avant, a cependant expliqué l'entraîneur Dukyo Yoon. Nous étions faibles au milieu du terrain en première demie. Nous avons fait les changements nécessaires et ça a payé. J'ai de l'admiration pour nos 23 joueuses. Nous venons de faire un grand pas pour le soccer féminin en Corée.»

Partager

À lire aussi

  • Le train allemand continue sa route

    Soccer

    Le train allemand continue sa route

    L'Allemagne est demeurée invaincue en Coupe du monde féminine 2015 de la FIFA en s'imposant au compte de 4 à 1 contre la Suède dans un match disputé... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer