Herdman ne se plaint pas

«Nos joueuses ont nagé. Elles ont été excitantes... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

«Nos joueuses ont nagé. Elles ont été excitantes à voir jouer», a commenté l'entraîneur-chef du Canada John Herdman.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Montréal) Malgré la victoire qui venait de lui échapper, John Herdman était toujours survolté plus d'une trentaine de minutes après le match nul de l'équipe canadienne hier soir.

L'entraîneur-chef des Canadiennes n'en revenait pas du support offert par la gigantesque foule montréalaise. «Merci Montréal de nous avoir permis de baigner dans une atmosphère semblable. Vous avez donné de l'énergie à nos filles. C'est exactement le genre d'appui qu'elles recherchent. Si ça se poursuit comme ça à notre prochain match à Vancouver, nous allons continuer de batailler ferme.»

Herdman avait misé sur quelques-unes de ses plus jeunes joueuses dans un match crucial hier il a aimé leur réponse. «Dans ce genre de situation, tu peux te noyer ou bien nager. Nos jeunes ont nagé. Elles ont été excitantes à voir jouer.»

Âgée de 22 ans seulement, Ashley Lawrence s'est particulièrement démarquée en ouvrant la marque dès la 10e minute de jeu.

«Elle brûlait l'avant du terrain et elle a eu quelques bonnes chances de marquer. J'ai aimé l'énergie que nos jeunes joueuses ont apportée sur le terrain, surtout dans les 20 premières minutes de jeu.»

Plus discrète depuis les trois premiers matches, la meneuse de l'attaque canadienne Christine Sinclair (32 ans) n'a pas réussi à se démarquer hier soir, mais John Herdman n'était pas inquiet.

«J'ai mis chaque joueuse au défi. Christine Sinclair demeure notre meneuse, mais nos plus jeunes doivent aussi devenir des Christine Sinclair. Le temps viendra ou Christine saisira l'occasion de s'illustrer à nouveau. Chaque grande joueuse parvient à le faire.»

Les Canadiennes ont été en possession du ballon pendant 54 % du temps de jeu hier. Elles ont surtout dominé la première demie. Après 90 minutes de jeu, les deux gardiennes avaient toutefois effectué quatre arrêts chacune.

Jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer