De l'ambiance à prévoir au Mondial féminin de soccer

Sans faire partie du «groupe de la mort»,... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Sans faire partie du «groupe de la mort», l'équipe  nationale du Canada affrontera trois formations actuellement classées parmi les 20 premières au monde lors du volet préliminaire de la Coupe du monde de soccer féminin, qui se déroulera au Canada du 6 juin au 5 juillet 2015.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

À Ottawa comme dans les cinq autres villes canadiennes qui accueilleront des matches de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA entre le 6 juin et le 5 juillet, l'action ne se déroulera pas seulement sur les terrains.

À l'intérieur des stades ou juste à leurs proximités, des «zones partisans» réservées aux détenteurs de billets seront érigées afin de bonifier l'expérience des amateurs de soccer du monde entier.

Au parc Landsdowne, cette zone sera située entre les portes 1 et 2 du stade de la Place TD. Il y aura de l'animation, des divertissements interactifs, une boutique de la FIFA et des activités préparées par les commanditaires. Évidemment, la mascotte officielle de la compétition, Shuéme, sera présente. Une mini-surface de jeu sera également montée près du pavillon Aberdeen. Toutes les activités seront gratuites.

«Jeunes et moins jeunes pourront jouer au soccer à trois contre trois ou deux contre deux sur cette surface. On s'attend à attirer les familles alors nous tenions à offrir du divertissement additionnel aux matches», a indiqué la directrice générale du site d'Ottawa, Valerie Hughes.

La «zone des partisans» (Fan Zone) s'animera deux heures avant les matches et elle restera ouverte tant et aussi longtemps qu'il y aura suffisamment de spectateurs près du stade.

«Accueillir une compétition internationale d'un océan à l'autre est une première au Canada et nous espérons que les amateurs de soccer s'amuseront et profiteront des activités prévues en marge des matches», a avancé Peter Montopoli, directeur général du comité organisateur national.

Par ailleurs, le comité local d'Ottawa prépare une grande annonce lundi. Parions qu'il s'agira d'un premier match à guichets fermés, celui des quarts de finale du 26 juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer