• Le Droit > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le Fury, avec ou sans capitaine pour le match inaugural local? 

Le Fury, avec ou sans capitaine pour le match inaugural local?

Le capitaine Richie Ryan a repris l'entraînement mercredi. Un... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le capitaine Richie Ryan a repris l'entraînement mercredi. Un signe encourageant, selon l'entraîneur-chef Marc Dos Santos.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Quelques petits bancs de neige résistent encore aux rayons du soleil à la Place TD. Un rappel que l'hiver a été long dans la capitale nationale.

Un hiver durant lequel le Fury a remodelé son alignement afin de gagner plus souvent. Un nouveau visage que ses partisans pourront zieuter une première fois en 2015 dans les prochaines heures.

L'équipe de la NASL entamera samedi après-midi la portion locale de son calendrier régulier en recevant la visite de l'United FC du Minnesota sur le coup de 15h. «Ce sont les champions en titre de la saison régulière l'an dernier qui s'en viennent chez nous, rappelle l'entraîneur-chef Marc Dos Santos.

«Je ne suis donc pas préoccupé avec le niveau de motivation des joueurs. On travaille bien. On travaille fort.»

Et surtout, le Fury a bien paru lors de sa dernière sortie, la semaine dernière, à Atlanta. Elle a soutiré un verdict nul de 1-1 aux Silverbacks d'Atlanta.

Il s'agira du troisième match de la jeune saison pour la formation de la capitale, qui avait encaissé un revers de 3-1 en Caroline. Une joute durant laquelle elle était privée de plusieurs joueurs.

Des joueurs suspendus par la NASL ont réintégré l'alignement depuis ce temps, même chose pour des blessés.

Il reste à savoir si on verra le capitaine Richie Ryan. Il a repris l'entraînement mercredi.

«La première fois en un mois qu'il pratiquait avec nous, souligne Dos Santos. C'est positif, mais ce serait fou pour moi de le faire jouer maintenant en tant que partant.»

Le coach promet d'être patient avec son milieu de terrain. «Je suis préoccupé avec son futur au sein du club. Je veux m'assurer qu'il puisse jouer plusieurs matches pour nous. [...] Peut-être qu'il obtiendra quelques minutes samedi ou peut-être qu'il attendra au match contre Edmonton la semaine prochaine.»

La patience sera aussi de mise avec la défensive du Fury, qui a apporté plusieurs changements durant l'hiver.

«Il est tôt pour les gens de voir une grosse différence avec notre club. Nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, fait remarquer Dos Santos. Par exemple, notre défensive est composée d'un joueur du Toronto FC qui est arrivé chez nous au milieu de la saison dernière. Elle est composée aussi d'un défenseur central qui était à Charleston et en Inde l'an dernier, d'un autre défenseur central qui jouait à Fort Lauderdale et d'un défenseur gauche qui jouait à Atlanta.

«Toute notre défensive provient de clubs différents. Si tu ne donnes pas de temps aux gars pour jouer ensemble, nous ne réussirons jamais à obtenir l'ADN qu'on veut.»

Marc Dos Santos avait un autre message à lancer aux amateurs qui se pointeront au stade.

«La chose que je peux garantir, c'est que notre équipe possède plus d'expérience dans certains moments du jeu, elle est plus agressive et plus rapide. En même temps, j'espère que nous allons continuer à jouer avec beaucoup de passion comme ce fut le cas l'an dernier. Nous étions dans le coup dans chaque match.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer