Le Fury continue de viser les séries

L'entraîneur-chef Marc Dos Santos ne vise rien d'un... (ETIENNE RANGER, Archives LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur-chef Marc Dos Santos ne vise rien d'un moins qu'un top-4 pour le Fury.

ETIENNE RANGER, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'an deux du Fury d'Ottawa a été lancé cette semaine avec l'arrivée des joueurs qui composeront l'édition 2015 du club de la North American Soccer League (NASL).

Dix-neuf des 21 joueurs sous contrat pour la prochaine saison sont débarqués en ville pour subir une batterie d'examens médicaux. Les joueurs seront soumis à divers tests physiques d'ici demain avant de sauter sur le terrain au Complexe Branchaud-Brière lundi prochain.

La fébrilité était palpable dans la voix de l'entraîneur-chef Marc Dos Santos hier alors qu'il s'est montré agréablement surpris de la forme de ses joueurs.

«C'est le jour et la nuit entre les joueurs de cette génération et celle d'il y a 10 ans! Tout le monde est en grande forme.»

Sept nouveaux visages

Quatorze vétérans et sept nouveaux visages feront partie du camp d'entraînement de six semaines du Fury avant le match d'ouverture prévu du 4 avril en Caroline. Seuls les vétérans Omar Jarun et Philippe Davies n'étaient pas encore débarqués en ville hier, mais Marc Dos Santos n'allait pas s'en plaindre puisqu'il avait rassemblé son équipe complète à seulement 10 jours de l'ouverture de la saison en 2014.

«C'est la plus grosse différence entre 2014 et 2015. À notre première saison, nous n'avions que 10 joueurs sous contrat à l'ouverture de notre camp et beaucoup de joueurs étaient ici à l'essai. Nous avons déjà identifié 21 joueurs réguliers cette année. La compétition sera féroce parce que chacun de ces joueurs est capable de faire partie du 11 partant. Nous commencerons le camp avec tous nos éléments. Ce sera idéal pour l'esprit d'équipe.»

Marc Dos Santos est catégorique quand vient le temps de comparer sa première édition à celle qui sautera sur le terrain en 2015. Son club est amélioré à toutes les positions. Son message aux joueurs a été clair en début de semaine. Il veut passer de la huitième position de 2014 aux séries (top-4) en 2015.

«J'ai beaucoup de respect envers les joueurs que nous avons rassemblés. Notre équipe exige un niveau de professionnalisme très élevé. Nous savons que nous avons suffisamment de talent pour gagner des matches, mais d'autres équipes se sont aussi améliorées. À mon avis, nous avons le caractère pour avoir un club des séries», a dit celui qui a identifié New York et Tampa Bay comme les deux équipes favorites dans la NASL cette année.

L'entraîneur-chef québécois sera soulagé de compter sur le gardien Romuald Peiser pendant toute la saison. Il était arrivé à Ottawa pour la saison automnale l'an dernier. Dans son livre, le gardien français est le meilleur de la ligue. Son club a ajouté des joueurs de qualité en défensive, au milieu du terrain ainsi qu'en attaque pour appuyer le noyau de vétérans déjà en place. Affichant une forme splendide, le striker américain Tom Heinemann a même avancé qu'il visait une saison de 15 buts. En attaque, il devrait également être appuyé par Andrew Wiedeman qui arrive du FC Toronto.

Si l'équipe affiche déjà presque complet, Marc Dos Santos dit être encore à la recherche d'un autre milieu de terrain. «Nous voulons continuer d'élever la barre. Je m'attends à ce que certains partants de la saison dernière ne le soient pas cette année.»

Jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer