Un avant-goût positif de la MLS

L'Impact de Montréal comptait tout simplement trop de... (André Pichette, La Presse)

Agrandir

L'Impact de Montréal comptait tout simplement trop de joueurs parmi ses rangs pour garder Frédéric Lajoie-Gravelle

André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Impact de Montréal l'a retranché après une douzaine de jours au camp d'entraînement, mais Frédéric Lajoie-Gravelle n'en tient pas rigueur à la direction de l'équipe de la MLS.

«C'est sûr que je suis un peu déçu d'avoir été rétrogradé, concède l'attaquant gatinois au bout du fil.

«Mais ce fut une expérience spéciale de s'entraîner au stade Olympique (...) J'ai tiré de bons enseignements. J'ai vu que j'avais ma place dans ce niveau de jeu. Des fois, il faut être à la bonne place au moment, être ce que l'équipe recherche.»

Février 2015 fut tout, sauf le bon moment pour lui afin de percer l'alignement de la première équipe.

S'il a écopé, il y a deux semaines, c'est en raison notamment d'un surplus de personnel. Des transactions jumelées au repêchage ont fait gonfler le nombre de participants au camp de l'Impact qui a commencé au stade Olympique et se poursuit en ce moment au Mexique.

«En quelques jours, quatre nouveaux joueurs sont arrivés, dont deux dans l'échange de Felipe, a rappelé Lajoie-Gravelle, qui a été le meilleur buteur de l'Académie de l'Impact chez les moins de 23 ans en 2014.

«L'Impact ne pouvait plus nous accommoder. Nous avons un peu écopé.»

Deux autres membres de l'Académie et lui ont été cédés au FC Montréal, le nouveau club école qui évoluera dans la USL. La saison commencera à la fin mars contre le FC Toronto.

Mais auparavant, il y a aura quelques parties hors-concours, dont une contre le Fury d'Ottawa, de la NASL.

retrousser les manches

Lajoie-Gravelle, qui vient de fêter ses 22 ans, ne va pas s'apitoyer sur son sort. Il a plutôt l'intention de retrousser ses manches et travailler encore plus fort dans les prochains mois.

Surtout que les entraîneurs l'ont identifié en tant que l'un des leaders de la jeune formation, dont la moyenne d'âge dépasse à peine le cap des 20 ans.

«Ce fut une expérience spéciale de s'entraîner au stade Olympique. (...) J'ai tiré de bons enseignements. J'ai vu que j'avais ma place dans ce niveau de jeu.»

- Frédéric Lajoie-Gravelle

«Nous aurons un bon groupe de joueurs chez le FC Montréal. Et surtout, il s'agit d'une bonne gang d'amis. Mon objectif est d'amener notre équipe le plus loin possible.

«Oui, j'aimerais monter plus haut. Mais ça va passer avec des résultats en USL.»

Pas question pour lui de penser à l'Impact ici et là, d'alimenter l'espoir d'un rappel durant la saison.

«J'essaie d'éviter d'avoir de gros espoirs pour ne pas avoir de grosses déceptions», affirme Frédéric Lajoie-Gravelle.

Le «profil de la MLS»

Les dirigeants de l'Académie l'ont identifié l'automne dernier comme l'un des prochains candidats à faire le saut chez l'Impact. Le directeur Philippe Eullaffroy a vanté sa rapidité et sa puissance dans le Journal de Montréal, soutenant que le produit de l'Outaouais «a le profil MLS».

Ajoutez à cela que l'organisation lui a remis deux prix, dont le Flash d'or pour avoir été le joueur s'étant le plus démarqué chez les moins de 23 ans. Un autre athlète gatinois, Janouk Charbonneau, avait été nommé meilleur joueur défensif.

Ces prix ont aidé la confiance de Lajoie-Gravelle, qui avait pu aussi s'entraîner avec l'Impact lors des deux dernières semaines de la saison dernière. «Ça m'avait permis de voir un peu à quoi ressemblait le niveau de jeu et mieux me préparer en vue du camp.»

Parlant de préparation, un défi de taille attend ses coéquipiers et lui dans les prochaines semaines. Les entraîneurs du FC Montréal vont les convier à attaquer le mont Washington, haut de 1900 mètres.

L'an dernier, les joueurs s'étaient tapé les 875 mètres du mont Tremblant.

«J'ai bien hâte de découvrir une nouvelle montagne et d'en arriver au sommet»

mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer