Marc Méthot: le mystère plane

Marc Méthot a pris part à un autre entraînement... (Archives La Presse canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

Marc Méthot a pris part à un autre entraînement matinal, mercredi. Son implication fut limitée. Il n'a pratiquement pas décoché de lancers.

Archives La Presse canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Toujours pas de confirmation en ce qui a trait à Marc Méthot.

Le défenseur numéro deux des Sénateurs d'Ottawa a pris part à un autre entraînement matinal, mercredi. Son implication fut limitée. Il n'a pratiquement pas décoché de lancers.

Il devrait maintenant participer à la période d'échauffement, en soirée, avant de décider d'affronter ou non les Bruins de Boston dans le match numéro un des séries éliminatoires.

«Il peut jouer, maintient Guy Boucher. Je dois juste prendre une décision après avoir consulté notre thérapeute-en-chef. Je peux néanmoins vous garantir que dans un match numéro sept, je ferais appel à ses services.»

Le partenaire de Méthot chez les Sénateurs, Erik Karlsson, semblait aussi indisposé durant l'entraînement matinal.

«Une simple question d'équipement. Il est prêt à 150%», assure Boucher.

Les entraîneurs des Sénateurs auront une autre décsion à prendre dans les minutes qui précéderont la rencontre. Son groupe d'attaquants n'est pas coulé dans le béton.

«Vous voulez savoir si Dzingel va jouer? Je dois retourner à mon bureau et discuter de façon sérieuse avec mes adjoints», répond Boucher.

«Pour la première fois de la saison, je dois prendre des décisions déchirantes. Vous allez vite savoir si je suis intelligent ou non», complète-t-il, souriant.

Du côté des Bruins, les attaquants David Krejci et Dominic Moore joueront. Ils ne se sont pas entraînés de la semaine.

CINQ CHOSES À SAVOIR

1 - Les Sénateurs entreprendront ce soir la 25e série éliminatoire dans l'ère moderne. Dans les matches numéro un, jusqu'ici, ils ont conservé une fiche de 11 victoires contre 13 défaites.

2 - Il y a 90 ans, le 13 avril 1927, Ottawa remportait la coupe Stanley pour la 10e et  dernière fois. En finale, les Sénateurs ont défait les Bruins (!) en quatre parties.

3 - À Boston, il reste six survivants de la conquête de la coupe Stanley de 2011: David Krejci, Patrice Bergeron, Zdeno Chara, Brad Marchand, Adam McQuaid et Tuukka Rask.

4 - Deux joueurs des Sénateurs (Mike Condon et Chris Wideman) goûteront assurément aux séries de la coupe Stanley pour la première fois, ce soir.

5 - Rask a conservé une fiche de 9-5 dans ses 14 matches éliminatoires qui ont pris fin en prolongation.

FORMATION PROBABLE DES SÉNATEURS

Hoffman - Pageau - Stone

MacArthur - Turris - Ryan

Burrows - Brassard - Stalberg

Pyatt - Smith - Wingels

Méthot - Karlsson

Phaneuf - Ceci

Borowiecki - Wideman

FORMATION PROBABLE DES BRUINS

Marchand - Bergeron - Backes

Stafford - Krejci - Pastrnak

Schaller - Spooner - Nash

Beleskey - Moore - Vatrano

Chara - McAvoy

Liles - McQuaid

C. Miller - K. Miller




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer