Nouveau pacte pour Claesson

Les Sénateurs d'Ottawa ont récompensé Fredrik Claesson avec... (Archives, Agence France-Presse)

Agrandir

Les Sénateurs d'Ottawa ont récompensé Fredrik Claesson avec un pacte à sens unique.

Archives, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Shorts Hills - Tel un scout, Fredrik Claesson est toujours prêt.

Parce qu'il accepte son rôle de septième défenseur sans jamais lever le ton, le sympathique arrière suédois a été récompensé lundi alors qu'il a signé une prolongation de contrat d'un an offerte par les Sénateurs, à un salaire de 650 000 $ (US). Le pacte est à sens unique, ce qui veut dire qu'il encaisserait le même chèque de paie s'il devait être cédé aux mineures.

Il a apposé sa griffe à cette entente au lendemain d'un match contre Winnipeg où il avait été habillé comme septième défenseur, mais s'était retrouvé à faire quelques présences comme attaquant étant donné les blessures subies par trois attaquants, les Mark Stone, Mike Hoffman et Tommy Wingels.

«J'ai déjà été gardien quand j'étais jeune, mais je n'avais jamais joué comme attaquant. J'étais pas mal perdu, j'espère que ça n'arrivera plus jamais qu'on ait besoin de me faire jouer à cette position», a dit Claesson, qui a récolté cinq passes en 19 parties cette saison, sa première complète (ou presque) avec le club.

Concernant ce nouveau pacte qui a été négocié assez rapidement entre son agent et le DG Pierre Dorion, Claesson était bien heureux de cette marque de confiance.

«C'est très excitant, je suis content qu'ils (les Sénateurs) croient en moi et que je puisse continuer ici. J'ai travaillé fort et ça m'a pris un certain temps (pour graduer à la LNH), mais je dois juste demeurer patient et continuer à faire ce que je fais, on verra ce qui va arriver», a-t-il dit.

Claesson avait commencé la présente saison dans la Ligue américaine de hockey, disputant neuf parties avec les Senators de Binghamton, portant son total avec eux à 285 parties où il a amassé 13 buts et 70 points en plus de 184 minutes de punition.

Le hockeyeur natif de Stockholm a pu célébrer cette entente avec son père Kenneth, qui avait traversé l'Atlantique la semaine dernière pour participer au voyage des pères organisé par l'équipe, ainsi qu'avec son compatriote Erik Karlsson et son père.

«Je savais quand j'ai signé mon premier contrat que je devrais prendre les choses aisément et essayer de me développer à mon rythme, que ça prendrait un bout de temps pour me tailler une place. C'est fait maintenant et je suis bien content. Je suis pas mal plus à l'aise que l'an dernier quand on m'a rappelé pour la première fois... Je dois encore prouver que je suis capable de jouer tous les soirs contre les meilleurs joueurs au monde. Je suis content d'être ici et j'ai encore des choses à améliorer. Le fait que ce soit un contrat à un sens, je ne sais pas trop quoi en dire à part que c'est un peu plus de stabilité. Je suis très heureux. Et je pense qu'Erik (Karlsson) est content que je reste pour une autre année», a ajouté ce choix de cinquième ronde en 2011.

«Freddy est quelqu'un que nous avons développé nous-mêmes et qui a fait ses classes dans les mineures. Il s'est bien développé et il nous a montré une progression significative dans son jeu cette saison. Il est un défenseur de calibre de la LNH qui est très polyvalent, il peut jouer avec n'importe qui dans l'alignement. Nous pensions qu'il était important de le mettre sous contrat pour l'an prochain le plus rapidement possible», a déclaré le DG Pierre Dorion, qui n'a pas accompagné le club au New Jersey lundi, à une semaine de la date limite pour les transactions dans la LNH.

Les Sénateurs en bref

Une chance pour Lazar

Les nombreuses blessures chez les Sénateurs, à commencer par celle à Bobby Ryan, ont donné une chance au jeune Curtis Lazar d'obtenir plus de temps de glace dimanche contre les Jets de Winnipeg. On ne peut cependant pas dire qu'il en a vraiment profité alors que Guy Boucher l'a envoyé dans la mêlée pour 11:29 minutes lors de ce match et qu'il n'a obtenu aucun tir au but, un troisième match de suite pour lui où il ne parvenait même pas à mettre le gardien adverse à l'épreuve au moins une fois.

En 31 parties cette saison, le centre de 21 ans qui est toujours en quête d'un premier but cette saison n'a que 23 lancers au but. Contre les Jets, il a au moins distribué cinq mises en échec toutefois, alors qu'il a perdu toutes les trois mises au jeu qu'il a été appelé à prendre et qu'il a commis deux revirements.

But de loin contre Hammond

Cédé au club-école de Binghamton la semaine dernière quand Craig Anderson a repris sa place, Andrew Hammond s'était assez bien débrouillé à ses deux premières sorties avec les petits Senators, remportant deux victoires. Ça s'est moins bien passé pour lui lundi alors que la défaite de 4-2 encaissée en après-midi contre les Marlies à Toronto a été portée à sa fiche.

Le «Hamburglar» risque cependant de se retrouver dans les compilations de vidéos de jeux ratés pour quelques semaines alors qu'il s'est fait déjouer par un tir de la ligne rouge de Brenden Miller qui a fait un drôle de bond devant lui pour lui passer par dessus l'épaule.

Entre les lignes

Le choix de deuxième ronde des Sénateurs au dernier repêchage, Jonathan Dahlen, connaît une excellente saison avec le club Timra IK en Suède, lui qui totalise 23 burts et 39 points en 41 matches. Lundi, il a marqué un but, ce qui fait qu'il a participé à tous les buts des siens lors de leurs cinq dernières parties, une récolte de 6 buts et 4 passes... L'ancien Sénateur Daniel Alfredsson est en Suède cette semaine pour accompagner le gouverneur général David Johnston lors d'une visite officielle de son pays... Même si Mike Condon a blanchi les Devils jeudi dernier, il faut s'attendre à ce que Craig Anderson affronte Cory Schneider et les Devils mardi soir. Anderson a une excellente fiche de 8-3-1 (2,18, ,939) en carrière contre eux.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer