Le 13 chanceux de Zack Smith

Les Sénateurs ont consenti un nouveau pacte de... (Archives, AP)

Agrandir

Les Sénateurs ont consenti un nouveau pacte de quatre ans à l'attaquant Zack Smith.

Archives, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Juste à temps pour une soirée où ils vont honorer Bryan Murray, les Sénateurs d'Ottawa ont conclu une entente avec un joueur robuste et complet dont l'ancien DG et entraîneur apprécie particulièrement les talents.

L'ailier gauche Zack Smith a accepté une prolongation de contrat de quatre ans qui entrera en vigueur la saison prochaine, alors qu'il verra son salaire passer de 2,35 millions $ à 3,25 M $ par année. Un pacte qui lui rapportera donc 13 M $ au total.

Au lendemain d'un match où il avait récolté deux buts et une passe, le directeur général Pierre Dorion a complété des négociations amorcées dès l'été dernier avec son agent, Allain Roy. Elles s'étaient intensifiées la semaine dernière lors d'une rencontre à St. Louis et elles ont été complétées en début de soirée lundi.

« J'avais parlé à Al après le repêchage et on s'était entendu qu'on attendrait de voir comment le mariage entre Zack et notre nouvel entraîneur irait avant de parler de contrat. Dès le début de la saison, Zack a recommencé à produire. La personne qui sera la plus heureuse de cette entente après Zack va être Guy Boucher. Lui, moi, (son adjoint) Randy Lee et Brian Murray, nous croyons tous qu'il est un gros morceau de l'équipe, qu'il fait partie de son noyau pour aller de l'avant », a déclaré Dorion en appel-conférence après l'annonce de la nouvelle.

Smith, qui est âgé de 28 ans, joue plus de 16 minutes par match pour Boucher, étant utilisé autant en avantage qu'en désavantage numérique, en plus d'avoir son tour régulier sur un des deux premiers trios. « C'est une bonne valeur pour nous de l'avoir signé. Parfois, on s'attarde juste aux chiffres (du salaire), mais l'important est qu'il est avec nous pour cette saison et les quatre suivantes, alors qu'il est à son apogée », a ajouté Dorion.

Soulagement 

Le principal intéressé, qui aurait pu devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain, a dit depuis l'automne dernier qu'il souhaitait en arriver à une entente à long terme avec le club qui l'a repêché en troisième ronde en 2008.

« J'adore Ottawa, la ville et les amateurs. Je tenais à demeurer ici, d'autant plus que j'aime la direction que notre équipe a pris avec le nouveau personnel d'entraîneurs et les nouveaux joueurs qui se sont greffés au club. C'est excitant de voir que nous pouvons tenir tête aux meilleures équipes de la ligue maintenant... C'est difficile de réaliser que c'est fait, je suis content parce que dès le départ, je voulais qu'on en arrive à une entente. Il y a beaucoup d'incertitude quand tu vas sur le marché des agents libres », a commenté Smith après avoir apposé sa griffe au pacte.

Auteur de 11 buts et 11 passes en 43 parties cette saison, avec 33 minutes de punition et un différentiel de plus-9, Smith est parti de loin après une blessure à un poignet qui lui a valu de rater près de la moitié de la saison 2014-2015. Il est revenu marquer 25 buts, un sommet en carrière tout comme ses 36 points.

« J'ai eu une chance de jouer sur un premier trio avec Mark Stone et Jean-Gabriel Pageau et j'en ai profité pour me débarrasser de l'étiquette d'attaquant défensif de troisième ou quatrième trio qui me collait à la peau. Ça a eu un effet boule de neige pour ma confiance. Cette blessure m'a forcé à presser le bouton reset, j'ai travaillé un peu plus fort pendant l'été. Je tenais peut-être les choses un peu trop pour acquises auparavant, ça m'a donné le coup de pied au derrière dont j'avais besoin pour me réveiller », a-t-il souligné.

Dorion a parlé d'un joueur qui a gagné la coupe Calder quand il a fait ses classes à Binghamton, un joueur de caractère qui s'est développé dans l'organisation. « Ça montre à nos partisans que nous sommes engagés à avoir un club gagnant... Zack est un joueur qui va nous aider à gagner. J'aime aussi voir que lorsqu'il y a des échauffourées, il donne des coups de poing à la tête », a dit le DG.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer