Voyage parfait pour les Sénateurs

Tom Pyatt, des Sénateurs, a marqué le but... (La Presse canadienne, Chris Young)

Agrandir

Tom Pyatt, des Sénateurs, a marqué le but gagnant.

La Presse canadienne, Chris Young

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Les Sénateurs d'Ottawa ont complété un voyage parfait samedi soir grâce à un but en fusillade d'un de leurs héros obscurs cette saison, Tom Pyatt.

Oui, vous avez bien lu, c'est cet attaquant défensif rapatrié de Suisse qui a fait la différence dans un gain de 3-2 arraché aux Maple Leafs de Toronto sur leur glace du Air Canada Center.

Les visiteurs remportaient ainsi un troisième gain de suite cette semaine, après des victoires impressionnantes à St. Louis et Columbus. Ces mêmes Blue Jackets seront les visiteurs dimanche soir (17h) au Centre Canadian Tire.

Un but de Mike Hoffman à 1:11 de la fin du troisième tiers avait forcé la tenue de la période de prolongation à trois contre trois, qui n'a rien solutionné.

En fusillade, Bobby Ryan a d'abord compté, mais Mitch Marner a créé l'égalité avec un but controversé où il semblait avoir ramené la rondelle vers l'arrière en plus d'être entré en contact avec le gardien Mike Condon, qui a protesté la manoeuvre. Le but a été alloué après révision vidéo.

«J'ai manifesté que je n'étais respectueusement pas d'accord. J'étais fâché et ça m'a aidé par la suite, je tenais à faire les arrêts sur les (deux) tirs suivants», a dit Condon après ce 21e match de suite auquel il participait, repoussant 31 lancers.

Pyatt obtenait un but qui faisait la différence dans le match pour la première fois dans la LNH, à son premier essai.

«Je pensais en avoir pris un à Montréal, mais peut-être que je me trompe. J'ai en effectué quelques-uns en Suisse, et j'avais gagné une compétition à la fin d'une pratique il y a deux semaines, marquant quatre fois en quatre. J'imagine que c'est pour ça que l'entraîneur m'a utilisé (au quatrième tir)», a indiqué Pyatt.

Son entraîneur Guy Boucher a laissé entendre qu'il savait que Pyatt avait un certain talent pour les tirs de barrage. «Je l'avais eu avec moi à Hamilton (LAH) et je l'ai vu faire en Suisse. Mon entraîneur des gardiens [Pierre Groulx] ne cessait de me dire qu'il est le meilleur lors des pratiques, donc pourquoi pas l'essyaer ici», a-t-il noté.

Nazem Kadri avait fait la différence samedi dernier avec un doublé dans la victoire de 4-2 des Leafs, et il a encore eu son mot à dire sur le but gagnant de Matt Martin à 7:01 du troisième tiers quand son tir d'un angle restreint a dévié sur le patin de Martin pour ensuite se frayer un chemin à travers les jambières du gardien Mike Condon.

Les deux clubs étaient à égalité 1-1 après 40 minutes de jeu.

Bobby Ryan a ouvert le pointage en faisant dévier un tir de la pointe de Marc Méthot à la 15e minute, un jeu amorcé par le vétéran Chris Neil, utilisé la plupart du temps sur le trio de Kyle Turris pour l'occasion. Pour Neil, il s'agissait d'un premier point en 28 parties, lui qui n'a pas compté à ses 38 dernières sorties.

Les Sénateurs auraient pu rentrer au vestiaire avec une avance plus importante, mais le gardien Frederik Andersen a arrêté Ryan Dzingel du bloqueur sur une échappée tandis que Mark Stone a frappé un poteau de plein fouet en avantage numérique.

Ces chances ratées ont rattrapé les visiteurs en période médiane alors que Tyler Bozak a créé l'égalité pendant une attaque à cinq, son tir de l'enclave passant par dessus l'épaule de Condon. James Van Riemsdyk lui a refilé la rondelle pour obtenir au moins un point dans un 10e match de suite.

À la fin de la deuxième période, les Sénateurs ont écoulé une punition mineure double pour bâton élevé imposée à Ryan pour avoir ensanglanté Zach Hyman.

«Nos unités spéciales ont fait une grande différence pour nous dans ce match, et pour eux aussi», a noté Boucher.

En revêtant son uniforme pour ce match, le capitaine des Sénateurs Erik Karlsson a disputé un 293e match de suite, la troisième plus longue séquence du genre alors qu'il a dépassé par la même occasion Alexeï Yashin. Le défenseur Mark Borowiecki a pour sa part raté un deuxième match de suite en raison d'un virus.

«C'est un excellent voyage pour nous, mais on n'a pas vraiment le temps de la savourer, on a un autre match [dimanche]», a dit Condon.

Guy Boucher entend décider au retour à Ottawa s'il continuera à lui faire confiance ou s'il donnera un premier départ au gardien recrue Chris Driedger.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer