Pas de pression selon Dorion

Pendant Pierre Dorion révélait que Clarke MacArthur ne... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Pendant Pierre Dorion révélait que Clarke MacArthur ne jouerait pas cette saison, ce dernier se rendait en Floride, possiblement pour obtenir une deuxième opinion d'un spécialiste.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Après leurs impressionnantes victoires à St. Louis et Columbus pour amorcer ce voyage de trois parties, les Sénateurs se sont réveillés au deuxième rang de la division Atlantique vendredi matin, ayant doublé les Bruins de Boston et leurs adversaires de samedi soir, les Maple Leafs de Toronto.

Inutile de dire que dans les circonstances, avec les absences prolongées de Craig Anderson et Clarke MacArthur, le directeur général Pierre Dorion ne ressent pas de pression d'effectuer une transaction d'ici la date limite du 1er mars pour remplacer ce dernier, après l'annonce qu'il ne reviendra pas au jeu cette saison.

« Je suis très impressionné par la façon dont nos joueurs ont d'abord et avant tout acheté ce qui leur a été vendu (par les entraîneurs) », a commenté Dorion vendredi lors de son point de presse.

« Ça n'a pas été facile, mais nous sommes sur la bonne voie. »

Le DG a dit qu'il s'était préparé pour tous les scénarios possibles en ce qui a trait au retour ou non de MacArthur.

« J'imagine que je vais avoir plusieurs appels maintenant que cette nouvelle est sortie... Mais, avec plusieurs équipes qui sont toujours dans la course aux séries, les prix sont presque ridicules, a-t-il indiqué. Mais si on ne fait rien, j'aime l'équipe que nous avons. »

Pour compliquer un peu les choses à l'approche de la date limite des transactions, les 30 clubs existants de la LNH doivent prendre en considération qu'il y aura un repêchage d'expansion pour les Golden Knights de Las Vegas en juin prochain, pour lequel les clubs auront l'option de protéger sept attaquants, trois défenseurs et un gardien, ou encore huit patineurs et un gardien (les joueurs de première et deuxième année n'auront pas besoin d'être protégés).

« J'ai fait l'exercice de faire les listes de protection de tous les clubs, c'est très intéressant pour un DG de première année. Nous allons perdre un bon joueur, Las Vegas a payé beaucoup d'argent pour rentrer dans la ligue et ça fait partie de la business », a dit Dorion, qui a assisté à une réunion aux bureaux de la LNH de Toronto avec son adjoint Randy Lee pour discuter des règles de ce repêchage au cours de la journée de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer