La guigne se poursuit

Andrew Hammond n'a eu le temps d'effectuer que... (Bruce Bennett, AFP)

Agrandir

Andrew Hammond n'a eu le temps d'effectuer que sept arrêts avant de subir une nouvelle blessure, alors que les Sénateurs d'Ottawa étaient de passage à Brooklyn pour affronter les Islanders.

Bruce Bennett, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Brooklyn) Le « Hamburglar » avait l'occasion de sortir du purgatoire dimanche soir.

Andrew Hammond a plutôt vu sa saison d'enfer se poursuivre alors qu'il a été blessé après avoir effectué les sept premiers arrêts d'un gain de 6-2 aux dépens des Islanders de New York au Barclays Center.

Mike Condon est venu en relève alors qu'il avait effectué 29 arrêts la veille dans un gain de 3-1 contre les Devils du New Jersey, lui qui avait besoin d'un congé après cinq départs consécutifs pendant que le numéro un Craig Anderson demeure au chevet de son épouse malade jusqu'à nouvel ordre.

Il a échappé l'avance de deux buts qui lui avait été donnée, mais des buts de Mark Stone en fin de deuxième et de Derick Brassard en début de troisième ont fait la différence pour les Sénateurs (18-11-3), qui poursuivront ce court voyage de deux parties à Chicago mardi.

Hammond obtenait un premier départ depuis le 28 octobre à Calgary, un match où il s'était blessé à l'aine en fin de première période. Cette fois, il a subi une entorse apparente à une cheville en se retournant pour essayer de sauter sur une rondelle libre derrière lui, que Dion Phaneuf a dégagée. Hammond, qui a joué 16:45 minutes, est cependant revenu dans le secteur réservé au gardien substitut dans la sortie de la Zamboni au début du deuxième tiers.

« Il s'est tordu la cheville et il a fallu qu'il sorte du match. On a dû y aller avec Condon et maintenant, on va voir ce qui va se passer. Je ne sais pas si on aura besoin de rappeler un gardien », commenté l'entraîneur-chef Guy Boucher après coup.

« J'étais bien placé derrière le filet pour voir ce qui s'est passé, je me doutais que c'était sérieux. Dans cette situation unique, tu jettes ta gomme, tu prends une gorgée d'eau et tu craques tes jointures. C'est tout ce que tu peux faire. J'ai tenté de faire le premier arrêt et ensuite ton corps se réchauffe. Les gars ont joué une grosse troisième période et il y a eu un poteau de (John) Tavares qui m'a sauvé », a commenté Condon, qui a réussi 22 arrêts.

Tavares a frappé la barre horizontale et le poteau quand c'était 3-2, l'arbitre allouant le but, mais la révision vidéo prouvant le contraire.

Les Sénateurs ont pris les devants 2-0 au premier tiers grâce aux buts de Bobby Ryan et Zack Smith, tous deux sur des déviations. Ryan marquait pour un troisième match de suite et Smith, qui a ajouté un deuxième filet dans une cage béante en plus d'obtenir une passe, pour un deuxième.

Retour à la case départ

Anders Lee a ramené les Islanders dans le match en début de deuxième quand il a profité d'un revirement causé par Dion Phaneuf, puis Anthony Beauvillier a créé l'impasse quand il s'est échappé quelques instants après que le gardien Jean-François Bérubé ait frustré Ryan à l'autre bout.

L'égalité n'a pas duré longtemps cependant alors que moins d'une minute après ce but, Stone a sauté sur un retour de tir d'Erik Karlsson lors d'une attaque à cinq pour relancer Ottawa en avant. Cette deuxième passe du match de Karlsson lui permettait d'atteindre le plateau des 30 points cette saison, à son 32e match.

Tom Pyatt a aussi compté dans un filet désert en fin de rencontre, son premier but en 28 parties.

Ottawa a maintenant une fiche de 4-1-0 cette saison lors du deuxième match d'une séquence de deux parties en deux soirs. Elle est de 10-1-0 quand ils mènent après 40 minutes de jeu. C'était une cinquième défaite de suite des Islanders (11-14-6), qui ont vu l'adversaire marquer 12 buts contre 0 en troisième période de ces revers.

Smith a bien remplacé Hoffman

Zack Smith a marqué dans ses deux parties... (Kathy Willens, Associated Press) - image 3.0

Agrandir

Zack Smith a marqué dans ses deux parties du week-end passées aux côtés de Mark Stone et Derick Brassard.

Kathy Willens, Associated Press

L'absence de Mike Hoffman ne s'est pas trop fait sentir en fin de semaine.

Avec leur franc-tireur suspendu, le duo de Derick Brassard et Mark Stone s'est quand même amusé follement avec son remplaçant d'un week-end, Zack Smith.

Ils ont marqué quatre des six buts dans le gain de 6-2 contre les Islanders dimanche soir à Brooklyn, alors que Smith et Brassard avaient aussi compté la veille contre les Devils.

« Je me sentais bien, même si un de mes buts était dans un filet désert. J'ai travaillé à bien viser lorsque la cage est vide, a blagué Smith, qui a aussi obtenu une passe. Mon premier but était une déviation, c'est le genre de chose que je dois faire, aller au filet pour des déviations et des retours. »

Smith s'est dit bien prêt à redonner sa place à Hoffman mardi à Chicago, « si le coach juge que c'est pour le bien de l'équipe ».

L'entraîneur-chef Guy Boucher s'est dit ouvert à cette possibilité. « Les suspensions, des fois tu penses que c'est la fin du monde, mais ça donne la chance à quelqu'un d'autre. Ces trois gars-là travaillent très fort, Smith a excellé dans ces deux parties. Je vais peut-être devoir penser à jongler à nouveau avec mes trios », a dit Boucher, qui était content d'avoir vu son club marquer un but important en avantage numérique pour reprendre les devants 3-2.

Ce but a été l'oeuvre de Stone, qui a aussi obtenu deux passes, ce qui lui donne six points à ses trois derniers matches. « "Karl" (Erik Karlsson) a fait un superbe jeu à la ligne bleue et j'ai juste tenté de voiler le gardien, puis de saisir le retour. On a joué un bon match malgré un petit relâchement en deuxième... C'est bien de voir "Brass" (Derick Brassard) commencer à se réchauffer, je pense qu'il fait juste jouer et laisser son habileté naturelle prendre le dessus maintenant », a souligné Stone.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer