Week-end gâché pour Neil

Andrew Hammond est venu remplacer Mike Condon après... (Sean M. Haffey, AFP)

Agrandir

Andrew Hammond est venu remplacer Mike Condon après que ce dernier ait alloué trois buts sur 13 lancers.

Sean M. Haffey, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

La fin de semaine du 1000match de Chris Neil dans la région de Hollywood s'est terminée par un navet.

Défaits 4-1 par les Kings de Los Angeles samedi quand leur dur à cuire a atteint ce plateau important, les Sénateurs d'Ottawa ont terminé leur séjour en Californie en se faisant rosser 5-1 par les Ducks d'Anaheim dimanche au Honda Center.

« On ne s'est pas présentés d'un bout à l'autre », a commenté l'entraîneur-chef Guy Boucher sur les ondes de TSN 1200 après la rencontre qui laissait son club avec une fiche de 1-3 dans ce voyage amorcé à Pittsburgh.

« Ce n'était pas beau à voir, on voulait rebondir d'hier alors qu'on avait joué avec ardeur même si ça n'avait pas tourné en notre faveur. Ça avait été un match physique et aujourd'hui, nous n'avons pas été physiques du tout. Ils ont été meilleurs que nous à tous les niveaux, dont devant notre filet. Et notre désavantage numérique en a arraché au début encore une fois. »

Les Sénateurs (16-11-2) ont alloué trois buts au jeu de puissance de leurs adversaires pour un deuxième match consécutif, les Kings leur ayant joué le même tour la veille lors qu'ils ont profité d'une majeure infligée à Mark Borowiecki en début de rencontre pour une mise en échec par-derrière à l'endroit de Tyler Toffoli pour prendre les devants 2-0. 

Borowiecki a été suspendu pour deux parties par la LNH en raison de ce coup, ratant la partie contre les Ducks alors qu'il devra aussi être laissé de côté lors du retour de l'équipe au Centre Canadian Tire, mercredi lors de la visite des Sharks de San Jose. À cette occasion, Neil sera honoré devant ses partisans pour être devenu le troisième Sénateur à disputer 1000 parties dans leur uniforme, après Daniel Alfredsson et Chris Phillips.

« C'était excitant, ce l'était vraiment. D'être capable de jouer aussi longtemps que je l'ai fait et d'être toujours en mesure de jouer à ma façon, c'est un privilège et un honneur. Mais ça aurait évidemment été mieux si on avait pu récolter les deux points au classement, mais la punition de cinq minutes et les deux buts en avantage numérique nous ont fait mal », a dit Neil dans le vestiaire des perdants samedi, lui qui a lâché les gants contre Jordan Nolan lors de ce match.

Joseph Cramarossa, Corey Perry, Antoine Vermette, Nick Ritchie et Sami Vatanen ont marqué pour les Ducks alors que la réplique des Sénateurs aux dépens de John Gibson est venue de Ryan Dzingel, sur des passes de Bobby Ryan et Derick Brassard.

Le gardien partant Mike Condon a cédé sa place à Andrew Hammond après avoir accordé trois buts sur 13 tirs au premier tiers. Ce dernier a fait face à 19 lancers, cédant à deux reprises.

« On cherchait à avoir une étincelle et c'était une bonne occasion pour Hammond de jouer à nouveau. Ça pourrait être pour un bout de temps », a dit Boucher au sujet du tandem de gardiens qui garde le fort en l'absence de Craig Anderson, parti au chevet de sa femme Nicholle.

Zack Smith a marqué l'unique but des Sénateurs samedi contre les Kings.

En plus de devoir se débrouiller sans Borowiecki, remplacé dans l'alignement par la recrue Andreas Englund, les Sénateurs ont perdu un autre défenseur, Chris Wideman, en début de rencontre dimanche quand il a été atteint en plein visage par un tir frappé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer