Dzingel envisage de rester chez Brassard

Ryan Dzingel a reçu un vote de confiance... (Archives, Agence France-Presse)

Agrandir

Ryan Dzingel a reçu un vote de confiance de la part de ses patrons.

Archives, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

MONTRÉAL - Révélation du début de saison des Sénateurs, Ryan Dzingel a obtenu la permission de ses patrons de se trouver une résidence permanente dans la capitale nationale pour le reste de la campagne.

Le rapide ailier gauche n'est cependant pas certain de vouloir mettre un terme à son arrangement des dernières semaines qui l'a vu connaître du succès en tant que pensionnaire de son coéquipier Derick Brassard.

« ''Brass'' me demande parfois quand je vais déménager, mais je pense qu'il fait des farces, il aime m'avoir autour. Je vais voir ce que je vais faire dans les prochains jours. Je pense que l'offre de rester est sur la table, mais ce n'est pas officiel. On va voir ce qui va arriver alors que comme ''Brass'', je vole en solo vu que ma copine travaille à Columbus », a raconté Dzingel quelques heures avant le match de mardi contre les Canadiens.

Vérification faite auprès du centre gatinois, l'offre de garder sa chambre dans sa résidence du quartier Westboro d'Ottawa tient toujours. « Je ne sais pas s'il va déménager, il va s'ennuyer trop de moi s'il le fait, a-t-il blagué. Il y a des jours où je veux qu'il sorte, et d'autres jours où je ne veux pas qu'il parte. »

Brassard avait accueilli Dzingel et le jeune défenseur Thomas Chabot à la fin du camp d'entraînement, ce dernier quittant cependant pour retourner avec son club junior de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, au début novembre. Ses pensionnaires avaient contribué au divertissement à la maison en achetant une table de tennis de table. « Ça fait longtemps qu'on n'a pas joué, d'habitude quand on joue, on finit par se chicaner », a relaté Brassard.

L'ancien de l'université Ohio State, repêché en septième ronde en 2011, ne voyait pas cette marque de confiance de ses patrons comme une grande victoire.

« C'était une bonne sensation il y a quelques jours quand Pierre (Dorion, le DG) et Randy (Lee, son adjoint) me l'ont dit. Ce n'est pas un signe de sécurité alors que j'ai toujours un contrat à deux volets, mais ça fait du bien à entendre. Ça fait que je veux jouer avec encore plus d'ardeur et mieux.

Ça ne change pas beaucoup ma façon de penser, quand tu es un jeune joueur avec un contrat à deux sens, tu fais face à de la pression chaque soir. Ça augmente ma confiance d'entendre de bonnes choses de Pierre, mais je ne peux pas changer ma façon de jouer sinon je pourrais être rétrogradé », a-t-il souligné.

Brassard, qui avait bien aimé jouer avec Dzingel et Bobby Ryan en début de saison avant que ce trio ne soit démembré, mentionnait que c'était pleinement mérité de donner un tel vote de confiance au jeune joueur qui était le troisième meilleur compteur des siens avec ses 10 points, dont 5 buts, avant le match à Montréal.

« Il l'a mérité, il patine bien, il crée beaucoup de choses. C'est une belle découverte pour notre équipe, on a besoin de joueurs comme lui, il est important pour notre équipe en ce moment », a-t-il noté.

L'entraîneur-chef Guy Boucher avait aussi de bons mots pour Dzingel, qui excelle également en désavantage numérique, lors de son point de presse matinal.

« En l'absence de Clarke MacArthur qui était un désastre pour nous, catastrophique, (Tom) Pyatt et Dzingel nous ont tellement aidés. Tu perds un top 6 (au camp) et on en a perdu d'autres à mesure que les matches ont avancé. Ces deux joueurs ont bouché ces trous-là à cause de leur vitesse, du fait qu'ils sont fiables et qu'ils aident les meilleurs joueurs à avoir de l'offensive parce qu'ils vont chercher des rondelles libres », a-t-il noté.

« Il a été notre meilleur joueur au dernier match. Il obtient une échappée par match, minimum. Et il n'a pas peur. Là où il a fait l'équipe pour moi, c'est en match hors-concours à Winnipeg quand il a challengé trois fois (Dustin) Byfuglien dans des courses pour la rondelle », a-t-il ajouté.

Puempel «ré-énergisé»

Matt Puempel a été réclamé par les Rangers de New... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Matt Puempel a été réclamé par les Rangers de New York.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Réclamé au ballottage par les Rangers lundi, Matt Puempel s'est rapporté à sa nouvelle équipe mardi, évidemment très heureux de la tournure des événements alors que les Sénateurs, eux, avaient l'intention de le céder à leur club-école de Binghamton.

« Ça m'a ré-énergisé d'apprendre que je faisais partie des Rangers, je suis tellement excité de sauter sur la glace avec eux, a-t-il dit au site internet de l'équipe. C'est très rafraichissant. Ça fait un bout de temps que j'étais dans l'organisation d'Ottawa. Un nouveau look, de nouveaux visages et tout ça, ça va être excitant pour moi. À Ottawa, quand tu joues plus bas dans l'alignement, parfois tu te concentres plus sur la défense et juste survivre. Là, j'obtiens la chance de revenir à ce que j'aime faire, compter des buts et aider du côté offensif, sans nuire en défensive pour autant. »

Ryan pas prêt

Bobby Ryan... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Bobby Ryan

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Mike Hoffman est revenu au jeu mardi contre les Canadiens après une absence de deux parties en raison d'une blessure à l'aine, reprenant sa place aux côtés de Derick Brassard.

Bobby Ryan a cependant été incapable de le faire, lui, même s'il a participé à l'exercice matinal au Centre Bell, lui qui a une ecchymose à un doigt après avoir été atteint par un tir de Chris Wideman contre Nashville jeudi dernier. Son patron, Guy Boucher, pense que le plus haut salarié de son club sera bientôt disponible.

« Il est tellement proche d'être prêt que je pensais qu'il allait jouer », a-t-il dit. En son absence pour une deuxième partie consécutive, Max McCormick a pu disputer un troisième match depuis son rappel de Binghamton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer